Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Illustration de Yoshiyuki Takani.

Dans Rifts, il y a des mechas. Beaucoup. Plein.

Et vous voulez savoir pourquoi il y a des mechas dans Rifts? La plupart des habitué·es de ce blog connaissent déjà la réponse: Robotech (rubrique ici). Ou plutôt: Robotech RPG, le jeu de rôle pour jouer dans l'univers de la série télé. Kevin Siembieda a publié ce jeu en 1986, plus de quatre avant Rifts. À l'époque la série connaissait son petit succès aux USA et Palladium Books aura voulu surfer sur la hype. Avec quelque succès puisque le jeu aura du suivi avec une dizaine de suppléments parus et un spin-off: Macross II (ce dernier ayant lui-même quelques suppléments).

Robotech RPG est le premier jeu de rôle avec des mechas de Palladium Books. D'ailleurs, je me demande si ce n'est pas le premier jeu de rôle où l'on peut jouer un·e pilote de mecha... Avec Mechwarrior de FASA qui, lui-aussi, est sorti en janvier 1986.

Couverture de Kevin Long.

Si j'adore l'univers de Robotech, et la folie ludo-imaginaire de Palladium Books, je reste beaucoup plus circonspect sur l'intérêt de Robotech RPG en tant que tel. Kevin Siembieda s'est contenté de prendre le Megaversal et de rajouter des missiles et les fameux Méga-Dégâts. Oui, c'est dans Robotech RPG qu'apparaissent pour la première fois les MD et autres MDC, ceci pour distinguer la résistance des mechas de celle des simples humains. Pour le reste, la plupart des thèmes présents dans Robotech, la série, disparaissent dans Robotech RPG, le jeu de rôle, et c'est bien dommage. Les règles mettant surtout en avant les combats et ceci sans forcément les rendre très intéressants...

Je m'en rends d'autant plus compte que, cette semaine, j'ai reçu De Bile et d'Acier, un supplément pour le jeu de rôle Libreté. De la très bonne came ludique: on y joue des ados pilotes de mecha, façon Neon Genesis Evangelion, avec des règles PbtA. Et je me suis fait la réflexion qu'un tel système était beaucoup plus adapté pour jouer dans un univers comme celui de Robotech. Non, je ne vais pas vous pondre un Rifts PbtA pour autant. Pas prévu.

Quand Kevin Siembieda a écrit Rifts, il avait deux objectifs:

  • Surfer sur la popularité des jeux de rôle multi-genres à l'époque (Shadowrun et Torg avaient leur petit succès).
  • Unifier la gamme Palladium Books en proposant un jeu de rôle qui "rassemble" les différentes gammes.

Ce deuxième objectif est d'importance. Il explique pourquoi on retrouve dans Rifts des magiciens et des dragons (Palladium Fantasy), des mutants animaux (TMNT & Other Strangeness et After the Bomb), des super-pouvoirs (Heroes Unlimited), des extensions cybernétiques et des Arts martiaux (Ninjas & Superspies), des horreurs indicibles et une géographie mystique (Beyond the Supernatural)... Et des mechas.

Bon, pour être tout à fait honnête, les mechas ne sont pas arrivés de suite dans Rifts. Le livre de base ne propose pas encore d'OCC de Pilote de mecha. C'est curieux parce que, si l'OCC de Pilote de mecha (ou d'armure mecha) est absente, il y a par contre les données techniques (► compétences et bonus divers) pour piloter ces gros machins. Toutes ces données techniques sont directement copiées/collées de Robotech RPG. On a juste changé les noms des mechas.

UAR-1 Enforcer de la Coalition. Illustration de Kevin Long.

Il n'y a pas d'OCC de Pilote de mecha à l'exception, notable, du Glitter Boy mais celui·le-ci est un·e pilote d'armure mecha plus qu'un·e pilote de mecha: son robot est une sorte d'armure motorisée qui entoure, et "moule", le corps du pilote. Un exosquelette blindé et armé en quelque sorte. Dit autrement, le Glitter Boy lorgne plus du côté des Landmates d'Appleseed que des Valkyries de Robotech. Vous suivez?

Pourtant, même si, apparemment, les PJ n'ont pas la possibilité de les piloter, il y a déjà des mechas dans ce livre de base: le Spider Skull et l'UAR-1 Enforcer, de la Coalition, et quelques mechas de Titan Robotics. Et on en trouve d'autres dès la sortie du premier supplément, Rifts Sourcebook One, de Northern Gun et de Triax, dont mon préféré: l'Ulti-Max 1000.  Mais toujours pas moyen de monter dedans avec l'OCC adaptée. Il faut attendre Rifts World Book 5: Triax & The NGR pour avoir une OCC de Pilote de mecha. Enfin! Une autre OCC de Pilote de mecha arrive quelque temps plus tard avec Rifts World Book 8: Japan, forcément. En plus des OCC, Rifts World Book 5: Triax & The NGR et Rifts World Book 8: Japan ont plein de mechas en plus dans leurs pages.

Par la suite, cet aspect du jeu — les mechas, suivez un peu — ne sera jamais totalement oublié. Puisque l'on trouve de nouveaux mechas dans Rifts World Book 6: South America One, Rifts World Book 11: Coalition War CampaignRifts World Book 31: Triax TwoRifts World Book 33: Northern Gun OneRifts World Book 34: Northern Gun Two et je dois en oublier. Et on annonce pour "bientôt" un Rifts Titan Robotics. Autant dire que Rifts est loin d'en avoir fini avec les gros robots humanoïdes. 

Les mechas de feu Robotech RPG n'étaient pas vraiment compatibles avec Rifts puisqu'ils avaient cinq à dix fois moins de MDC qu'un mecha de Rifts, autant qu'une bête armure corporelle. En 2008, Palladium Books corrige le tir en publiant Robotech: The Shadow Chronicles RPG, basée sur la série du même nom, et une gamme de suppléments couvrant les différentes époques de Robotech. Dans cette nouvelle gamme, les mechas ont des valeurs à la même échelle que celle Rifts, rendant, enfin, les mechas de Robotech compatibles avec ceux de mon JdR préféré. La boucle est bouclée.

Donc, voilà, si il y a plein de mechas dans Rifts, c'est à cause de Robotech. Et c'est cool.

L'illustration introduisant ce post sur la page d'accueil du blog est de Bryan Valenza.

Artiste inconnu·e.

 

Illustration de Daniel King.
Tag(s) : #RETOUR AUX SOURCES, #ROBOTECH, #MECHA, #ANIMATION, #YOSHITUKI TAKANI ART, #DANIEL KING ART, #BRYAN VALENZA ART, #KEVIN LONG ART, #FAN SERVICE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :