Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Image extraite de la série d'animes (plus que coquine) "Uchuu Kaizoku Sara".

Les habitué·es de ce blog — je peux tou·tes les mettre dans un mini-van et partir en vacances avec — savent que J'ADORE retrouver dans le background de Rifts les morceaux d'imaginaire qui ont été pompés dans d'autres jeux ou œuvres de fiction. Aujourd'hui: il y a un morceau du Cycle de Dune dans le Consortium des Mondes Civilisés (le CMC ou CCW, "Consortium of Civilized Worlds" en VO, Rifts Dimension Book 2: Phase World).

De prime abord, le Consortium des Mondes Civilisés n'a rien de très original en soi. C'est l'archétype classique de la (con)fédération galactique multi-raciale, plutôt pacifique et démocrate, telle qu'on la retrouve dans une foultitude de romans, BD, films, séries... Et jeux de rôle! Je pense bien sûr à la République galactique de Star Wars, à la Fédération des planètes unies de Star Trekmais aussi, plus proche de nous, à l'Assemblée Galactique de Mega ou au convoi de Sillage... Bref, du super classique.

Je ne vous listerai pas les points communs entre le Consortium des Mondes Civilisés et ses, plus ou moins, illustres modèles. Pas aujourd'hui. Cependant, il y a un élément constitutif du CMC qui s'éloigne un peu, beaucoup, des modèles mentionnés ci-dessus. Je veux parler de l'attitude de l'Alliance Humaine envers les machines intelligentes.

L'Alliance qui?

L'Alliance Humaine. Le Consortium des Mondes Civilisés est une vaste confédération galactique de "231 races membres et près de 100 races associées réparties sur plus de 5000 planètes habitables, des milliers de stations spatiales, de bases et de colonies terraformées — si si, c'est bien le terme utilisé — sur des mondes hostiles". Mais, à l'origine du Consortium, il y a l'alliance fondatrice entre deux grandes nations galactiques: les Noros (pages 61-65, RDB2) et l'Alliance Humaine. Cette dernière a été créée par des humains anglophones (!) originaires d'une Terre parallèle à la nôtre et exilés dans les Trois Galaxies quelques 10 000 ans avant l'époque où commence le jeu (que l'on va appeler l'An Un par commodité, il n'y a pas vraiment de calendrier tri-galactique, pas que je sache)..

L'Alliance Humaine et les Noros fondent ce qui va devenir le CMC 700 ans avant l'An Un. Les humains sortent alors d'une guerre terrible, en -1000 et -800, contre une Intelligence Artificielle et ses hordes robotiques: "les Guerres Automates" ("Automaton Wars" en VO, Rifts Dimension Book 13: Fleets of the Three Galaxies).

Image extraite d'un opus quelconque de "Ghost in the Shell".

Cette I.A., "Network", a conquis la plus grande partie de l'Alliance Humaine, et réduit ses habitants en esclavage, avant d'être défaite au terme d'une guerre de deux siècles et de trois milliards de morts.

Suite à cette triste expérience, l'Alliance Humaine est TRÈS TRÈS réservée sur l'autonomie et l'intelligence que l'on peut accorder aux machines. Concrètement, l'Alliance Humaine interdit tout simplement les Intelligences Artificielles et, par extension, limite les capacités cognitives des robots, ordinateurs, machines... Cette hostilité envers les machines intelligentes a largement contaminé le reste du Consortium qui, en dépit de son niveau technologique particulièrement avancé, bride sévèrement le degré d'autonomie de ses droïdes, logiciels et autres machins manufacturés.

Ces Guerres Automates me font penser, bien évidemment, à Terminator et à d'autres œuvres imaginaires (GURPS Reign of Steel par exemple). Mais les conséquences de ces Guerres — l'interdit des machines intelligentes et conscientes — renvoie directement au Jihad butlérien du Cycle de Dune de Frank Herbert. Dans l'univers — humain — de Dune, robots et I.A. sont interdits depuis une "Grande révolte" qui a vu leur extermination, et celle de leurs partisan·es, quelque 10 000 ans avant la naissance de Paul Atreides.

Alors, forcément, dans Rifts c'est beaucoup moins subtil. Alors que Frank Herbert évoque un conflit de nature presque mystique, aux racines forcément complexes — sociétales, économiques, religieuses, philosophiques... —, C.J. Carella, l'auteur de Rifts Dimension Book 2: Phase World, fait dans la simplicité toute siembiedaiënne: une grosse méchante I.A. a cherché à asservir l'humanité des Trois Galaxies avec sa méchante armée de robots: BOUM BOUM BANG BANG AAAARG. Mouais...

Cependant, si vous êtes amené•es à masteriser au sein du Consortium des Mondes Civilisés, gardez à l'esprit ce parallèle entre les Guerres Automates et le Jihad butlérien car il amène un peu de profondeur et d'inspiration, selon moi.

Au détour d'une page de Rifts Dimension Book 2: Phase World (la page 43 précisément), on découvre que la conversion bionique totale est très mal vue (interdite?) dans le Consortium. Et l'on prend la mesure de la défiance du CMC envers la technologie. Étrange quand l'on considère que, justement, le Consortium des Mondes Civilisés est l'une nations les plus évoluées à ce niveau là. Mais pas au point de permettre une machine pensante.

Les Trois Galaxies sont déjà archi-gavées de méga-menaces de toutes sortes. Mais, si vous en voulez une de plus, vous pouvez toujours installer une ou plusieurs I.A. revancharde(s) dans un coin reculé de l'espace... Mais là on se croirait dans Eclipse Phase.

Photo extraite d'un quelconque opus "Terminator".
Tag(s) : #TROIS GALAXIES, #CONSORTIUM OF CIVILIZED WORLDS, #CYCLE DE DUNE, #LIVRES, #FAN SERVICE, #FRANK HERBERT, #RIFTS UNIVERS MAISON, #CONSORTIUM DES MONDES CIVILISÉS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :