Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"On se fait un mini-golf?" Peinture de Franz Xaver Winterhalter.

Quand j'ai demandé aux masses rôlistes de me fournir des tables de rencontre aléatoire multi-genres locales (c'est-à-dire de leur coin à eux), j'avais, bien évidemment, Rifts en tête. Et les tables que l'on m'a envoyées cadraient bien avec mon jeu de rôle préféré, y compris lorsque leurs auteur·es ne connaissaient pas Rifts. Jusqu'à maintenant. Car là je viens de recevoir une table de rencontre aléatoire vichyssoise, par Arcadi Arska. Oui, tout à fait: vichyssoise. Et... Comment dire ça? Même si son auteur a respecté les consignes à la lettre (25% de rencontres "S-F", 25% de rencontres "Horreur", 25% de rencontres "Fantasy" et 25% de rencontres "Post-apo"), cette table n'est pas vraiment faite pour Rifts. En la lisant, je me suis rendu compte que, en fait, l'univers de Rifts n'était pas si déjanté que ça et que, en définitive, Kevin Siembieda était un auteur particulièrement raisonnable et pondéré. Que j'avais trouvé beaucoup plus dingue que lui!

Cette table n'est peut-être pas faite pour Rifts mais ça ne l'empêche en rien d'être super chouette! Telle quelle, elle ira très bien pour Gamma World ou n'importe quel jeu de rôle post-apocalyptique avec "mutant" dans son titre: The Mutant Epoch RPGMutant Crawl ClassicsMutant Future, Mutant Year Zero... 

Cette table n'est peut-être pas faite pour Rifts mais rien ne vous empêche de l'utiliser quand-même pour mon jeu de rôle préféré. Pour ce faire, j'ai classé les rencontres selon leur "compatibilité" avec Rifts. C'est-à-dire que les premières entrées sont, à peu près, "adaptées" au ton et à l'univers de Rifts tandis que les dernières ne le sont plus du tout, ou alors de très très loin. Bref, un·e MJ de Rifts qui emmènerait ses PJ dans les ruines de Vichy en 2386 n'aura qu'à jeter un d4 ou un d6 (pour les plus raisonnables), un d8 (pour les âmes aventureuses), voire un d10 ou un d12 (pour les grand·es malades!).

Et ça donne ça...

d12 Rencontre
1 "Surtout n'entrez pas dans les parcs" est tagué un peu partout sur les murs décrépis du centre-ville, en lettres dégoulinantes. "Les arbres sont vivants" vient parfois compléter le message en petits caractères.
2 Des bruits à vous faire dresser les cheveux sur la tête sortent de l'hôtel du parc. Litanies, craquements, gémissements, coups sourds; un habitant vous avertit qu'une horde de cultistes tentent de ressusciter le "Mérinchal" (un animal légendaire) grâce à des poils glanés sous l'antique bidet de la salle de bain. La messe noire durerait déjà depuis plus de cinquante ans.
3 Une bande de 2d6 Nouveaux Aèdes Renégats vous proposent d'être figurants sur leur relecture théatrâle de Robocop, dans les ruines de l'Opéra. Il paraît qu'ils ont toujours besoin de nouvelles recrues, notamment pour les scènes de mort violente, car le metteur en scène est adepte de réalisme biologique.
4 Vous marchez le long du boulevard des États-Unis. Il fait nuit. La lune jette une lumière bleue sur l'asphalte décomposé. Vous vous ennuyez mortellement. Le vent qui souffle à travers les branches des arbres calcinés vous fait penser à des éclats de voix humaines.Vous tendez l'oreille. Jet d'ouïe. S'il est réussi: Vous entendez bel et bien des exclamations joyeuses. Vous les suivez avidement, puis tombez un chalet suisse. Vous ne l'aviez jamais remarqué avant. Étrange. Mais une musique entraînante en sort. Rires. Sons de cristal. Vous débarquez à l'improviste au beau milieu d'une soirée déguisée bon-chic bon-genre. Vos frusques ne correspondent pas vraiment au thème qui semble être "le Second Empire", mais les invités ne font pas du tout attention à vous. Tous, sauf un petit moustachu en costume militaire qui vous dévisage, le sourire aux lèvres. Il se présente: Napoléon III. Il vous propose de jouer à son sport préféré: le mini-golf. Si vous gagnez, vous partirez avec un sac de napoléon en or. Si vous perdez...
5 Trois sorciers autochtones vous transmettent la recette d'une pastille hexagonale qui rafraîchit l'haleine. En échange ils vous demandent un bisou.
6 La soif vous pousse à entrer dans les Établissements Thermaux. Une odeur pestilentielle d'œuf pourri vous saute immédiatement aux narines. Vous êtes avertis par le texte des dépliants qui traînent par terre, vous savez qu'il s'agit du souffre de la source Chomel, "qui est excellente pour la santé" Hum. L'odeur s'épaissit. Vous tombez sur ce qu'il reste d'un groupe de 3d20 curistes bloqués ici depuis 288 ans. Les malheureux sont restés dans un bain de jouvence qui les maintient artificiellement en vie pour peu qu'ils n'en sortent pas; résultat, ils sont monstrueusement fripés, mais quand je dis monstrueusement, c'est monstrueusement: vous vomissez immanquablement à la vue de ces tas de chaire informes et flasques, gangrenés par les noires moisissures qui prolifèrent entre les repoussants replis de leur épiderme rose. Du fond de leurs cuves pourries, ils vous implorent de les achever.
7 Vous apercevez au loin, au dessus des toits défoncés, à environ 12d12 mètres un bâtiment "flotter" étrangement. Vous reconnaissez l'ancienne mairie, qui sert aujourd'hui de coquille à un Bernardt Lerhmytte mutant dont les tentacules violets sortent des fenêtres de l'édifice. Le tout est maintenu au-dessus du sol par un pseudopode tumescent. Si vous avez une bonne vue, vous pouvez voir les corps de ses victimes collées sur la masse cartilagineuse, lentement liquéfiés pour ingestion. Si vous avez l'ouïe fine, vous pouvez attendre leurs gémissements atroces et leurs appels à l'aide désespérés.
8 Des elfes nazis à la croix gammée se battent contre des orcs résistants à la croix de lorraine. Vous ne savez plus qui sont les gentils et votre sens moral s'effondre. Vous perdez 1d6 de points de santé mentale.
9 Alors que vous inspectez les décombres des bâtiment de l'antique zone industrielle de Vicht-Rhue à la recherche d'un artefact, une double porte s'ouvre automatiquement sur votre passage. Des lumières multicolores s'allument Une voix préenregistrée sur fond sonore guilleret résonne: vous êtes le millionième visiteur, bravo! Les laboratoires de produits de beauté Vichy vous invitent à découvrir leur nouvelle usine. 1/ Vous passez votre chemin, vous vous foutez royalement des crèmes anti-ride. 2/ Vous entrez, on ne sait jamais, vous pourriez obtenir des échantillons gratuits. Si 2/:: La porte se ferme brutalement derrière vous et un ascenseur vous entraîne au fin fond d'un complexe souterrain labyrinthique qui s'enfonce de plusieurs kilomètres sous l'écorce terrestre. Il s'agit en réalité d'une base cosmético-militaire destinée à tester des prototypes d'armes létales sur d'innocents civils sans défenses. Le compte à rebours de début du test commence dans cinq secondes. Quatre. Trois. Deux...
10 Le sol se dérobe sous vos pas. Vous atterrissez une trentaine de mètres plus bas, sans encombres: une montagne de cartons moisis a amorti votre chute. La saleté vole de toutes parts. Le lieu est fichtrement obscur, mais l'écho de vos éternuements répercutés vous donne une bonne idée des très vastes proportions de la cavité. Vous regardez au dessus de vous: le trou est hors d'atteinte, mais le rayon de lumière chaude qui en sort, et où dansent les particules de poussière en essaim vient frapper le contenu des cartons éventrés. Au sol, des liasses de papiers brunis rendus illisibles par le temps. Par désœuvrement, vous parcourez les document jusqu'à trouver une ligne compréhensible. La lisez-vous? Si oui: "Le Général a les pieds qui puent". Rien ne se passe. À vous de trouver la sortie. Si non: Une colonne de lumière crue apparaît brusquement à une vingtaine de mètres devant vous. Un bruit de monte-charge infernal accompagne l'ascension d'une Kollosale Cyber-Mécharaignée Pierre Laval aux bras sulfateuses et rayons plasmas. Pas de chance. Le texte, c'était le code de désactivation à commande vocale du système de sécurité du bunker secret. À présent c'est trop tard.
11 Un étrange brocanteur posté en bordure de l'ancien lit de l'Allier vous propose une mallette au système de fermeture cassé. Des menottes la complètent: à un bout, la poignée de la dite mallette, à l'autre bout, le poignet d'une main momifiée. Si vous avez les moyens de l'acheter (pour 2d20 euromarks), vous trouvez à l'intérieur une console d'acier étincelante, avec au centre un gros bouton rouge en forme de champignon. Si vous décidez d'appuyer dessus: un tremblement secoue le fond rempli d'immondices de la rivière asséchée. Une fente sombre d'une dizaine de mètres s'ouvre tandis qu'une alarme à vous faire saigner les oreilles résonne. Du puits circulaire nouvellement formé bondit une fusée Ariane VI qui s'élève dans les cieux, avant d'exploser très haut dans un flash éblouissant et qui brûle les yeux. Le spectacle est merveilleux. Mais vous êtes irradiés. Mais c'est merveilleux.
12 Une armada de 3d12 soucoupes volante diesel en formation de croix gammée vole pile au-dessus de vous. Le vaisseau amiral, un aigle de fer à deux têtes vient se poser à proximité dans un fracas assourdissant. Leurs becs ouverts au sol vomissent moult soldats allemands morts-vivants. De son buste surgit le Führer en personne, qui vient affable vous saluer et vous affubler du titre d'ambassadeur du Meta-Reich.

 

Celles et ceux qui connaissent Vichy ne l'avaient jamais vue sous cet angle, non? Merci à son auteur!!!

Si vous voulez connaître le fin fond de ma pensée, je... Quoi? Que vous ne voulez pas??!! Peu importe, je vais quand-même la partager avec vous: cette table de rencontre aléatoire est parfaite, selon moi, pour — roulements de tambour — Paranoïa! Un scénario Paranoïa? Dans l'Allier? Ben oui.

"Attends... T'es sûr que c'est une partie de RIFTS là ? On serait pas plutôt dans Achtung Cthulhu?" "Heu... Ben... On est peut-être des PNJ Mindwerks ?" Photo extraite du film "Iron Sky" (le premier, je crois).
Tag(s) : #JOUER, #TABLES DE RENCONTRE ALÉATOIRE, #EUROPE, #FRANCE, #BOURBONNAIS, #VICHY, #GAMMA WORLD, #THE MUTANT EPOCH, #MUTANT CRAWL CLASSICS, #COLLECTION JDR, #STEFAN POAG ART, #MUTANT FUTURE, #FRANZ XAVER WINTERHALTER ART, #PARANOÏA, #AUVERGNE, #ARCADI ARSKA
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :