Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Braderie de Lille en 2386 après J.-C.. Illustration de Ahmed Teilab.

Et de deux. Après sa table de rencontre aléatoire marseillaise, Estebor me gratifie d'une table lilloise! Une table très gastronomique... Elle est pas belle la vie?

Les PJ parcourent Lille lorsqu'ils rencontrent...

d8 Rencontre
1 Un·e fabricant·e de fricadelles¹ ². Si la recette reste un mystère, il se pourrait bien que vos PJ en fassent partie.
2 Un·e patron·e de friterie¹ qui cherche à engager quelques gros bras pour faire peur à la concurrence. Problème: "la concurrence" est non humaine et guère encline à se laisser impressionner comme ça.
3 Un marchand·e qui vend à prix d’or de nombreux artefacts en provenance des quatre coins du Méga-univers. C'est la braderie de Lille!
4 4d4 brigand·es — humain·es, mutant·es et D-Bees confondu·es — rançonnant les voyageur·euses qui veulent traverser l’unique pont encore praticable sur la Marque. Au vu de la faune locale, il est déconseillé de traverser la voie d'eau sur une embarcation ou, pire, à la nage.
5 Un étrange vieillard, dans un estaminet, qui harcèle les PJ pour se faire payer une bière¹. En échange, il leur promet une histoire avec un (vrai?) trésor dissimulé dans les sombres bois de l'Avesnois. Lui-même se dit trop vieux pour partir à sa recherche.
6 Un·e contremaître. Les vieilles mines de charbon de la région (celles qui ne sont pas inondées par la mer du Nord) sont de nouveau exploitées mais beaucoup de mineurs ne remontent pas. Une horreur sans nom roderait dans les profondeurs. Le·la contremaître — qui travaille pour le·la propriétaire des mines — cherche des braves pour aller "régler le problème".
7 Des miliciens de Lille suspicieux. La terrible Bourgmestre de Lille a pour habitude de plonger ses adversaires dans une cuve de maroilles¹ fondu et bouillant. C'est dommage: l'un des PJ attire l'attention des miliciens qui lui trouvent un air "louche", voire "séditieux".
8 Un barde qui leur demande de l’accompagner jusqu’à Armentières. Il est le descendant des joueurs du carillon du beffroi et veut faire résonner de nouveau l'air de "Quand Madelon". La route s’avère dangereuse... (et, hormis le beffroi lui-même, la plus grande partie d'Armentières est sous les eaux)

 

¹ Depuis ma table poitevine avec une entrée spécial "farci anthropophage", je note que l'on me propose systématiquement des rencontres gastronomiques où les PJ sont accommodés aux spécialités du coin. Je note aussi que la bouffe tient une place importante dans ces tables "locales". Peut-être parce que ce sont aussi des tables ("de rencontre aléatoire" et "à manger") françaises?

² Plus personnellement, après plusieurs années en Belgique, je déteste les fricadelles que je pense constituées de poulet zombie reconstitué. Dans Rifts​​​​​, cette option devient envisageable... À moins que les fricadelles ne soient constituées de squig galactique faisandé. Dans tous les cas, ne vous en approchez pas!

Un grand merci à Estebor pour cette table de rencontre aléatoire gourmande et truculente!

Arrière-salle d'une maison réputée pour ses fricadelles. Illustration de Terry Oakes.
Tag(s) : #JOUER, #TABLES DE RENCONTRE ALÉATOIRE, #EUROPE, #FRANCE, #FLANDRES, #LILLE, #LAND OF ESTEBOR, #TERRY OAKES ART, #AHMED TEILAB ART
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :