Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le standing des banques suisses a quelque peu évolué en 2112. Illustration d'Adrian Smith pour le jeu de plateau avec figurines "The Others".

Je crois qu'il s'agit là de ma première vignette pour Falling Sky! Contre 361 pour Rifts au jour d'aujourd'hui... Je rappelle le principe de la vignette: c'est un (petit) article à partir d'une illustration qui révèle/montre/illustre/inspire un aspect particulier de l'univers de jeu. Présentement, l'illustration à l'origine du post que vous lisez est celle ci-dessus. C'est une illustration d'Adrian Smith pour le jeu de plateau avec figurines The Others. D'Adrian Smith, et pour le même jeu, vous aviez déjà eu droit à cette vignette parisienne, pour Rifts.

Que voit-on sur cette illustration? Une porte blindée (de salles de coffres?), un tas de billets, des monstres... Ça m'a donné envie de vous parler de la Suisse de Falling Sky et, plus particulièrement, des Gnomes de Zurich. Des quoi? Des Gnomes de Zurich. C'est un sobriquet dont on affuble les banquiers suisses. Perso, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une société secrète, plus ou moins imaginaire, à cause du jeu Illuminati de Steve Jackson Games. Ben non, juste les banquiers suisses... OK. Reste-t-il des banquiers en Suisse, sur la Terre du Verseau, en 2112? Oui. Et des gnomes, qui plus est. De vrais gnomes: petits, barbus, avec des oreilles et des chapeaux pointus, qui comptent leurs pièces d'or dans leurs salles au trésor helvétiques. Enfin, ça c'est ce que j'imaginais avant de trouver cette illustration d'Adrian Smith.

Dans Rifts, la Suisse est une contrée désolée, un champ de bataille entre la NDR et l'Empire Gargouille (Rifts World Book 5: TRIAX & The NGR et Rifts World Book 31: TRIAX Two). Pour Falling Sky, j'ai envie d'autre chose. J'imagine une terre dangereuse mais une violence plus sourde, plus dissimulée, que la guerre qui ravage la Suisse de Rifts. Jusqu'à il y a peu, je n'avais pour ce pays que quelques sources d'inspiration éparses: les romans de Hermann Hesse, les Nibelungen et l'Or du Rhin (le fleuve prend sa source en Suisse), le film Humains (un navet apparemment mais l'idée est géniale), Guillaume Tell, le manga Wolfsmund... Et ces fameux Gnomes de Zurich. Pas grand chose en fait. D'ailleurs, j'aurais bien fait des Nibelungen et des Gnomes de Zurich un seul et même peuple. Enfin, ça c'est ce que j'imaginais avant de trouver cette illustration d'Adrian Smith mais je l'ai déjà dit.

Blason de Zurich.

En découvrant cette illustration, je me suis fait la réflexion que, peut-être, les nouveaux banquiers suisses de la Terre du Verseau étaient très très méchants... Ce qui ne veut pas dire que les anciens étaient supra cools. Pire: toujours d'Adrian Smith, et toujours pour The Others, j'ai découvert cette autre illustration (ci-dessous), avec deux "gnomes" qui semblent sortir tout droit d'un film de Clive Barker. Qu'est-ce qu'ils sont laids... Ils sont moches mais ils sont parfaits pour représenter les Gnomes de Zurich de Falling Sky!

Récapitulons: des êtres non-humains se sont installés dans les ruines de Zurich. Ils ne sont pas barbus et ne portent pas de chapeaux pointus. J'hésite encore entre la créature extra-terrestre, originaire d'une galaxie/Dimension lointaine, et la créature magique, issue des mythes et légendes locales (une version très noire des gnomes du folklore helvète). Dans les deux cas, ce sont des êtres profondément avides. Ils ont récupéré les salles de coffres des banques zurichoises pour y dissimuler leurs trésors: or, argent, pierres précieuses, crédits universels... Ce sont d'authentiques banquiers: ils octroient des crédits, reçoivent des dépôts, vendent des assurances, investissent, spéculent sur les marchés financiers... Débarrassés de tout cadre légal et moral contraignant, les Gnomes de Zurich se font des sous dans tous les business et avec tous les clients possibles et imaginables: démons, dieux maléfiques, organisations criminelles, génocidaires, tueurs en série ou de masse, cultes indicibles, terroristes... Parmi les humains et les non-humains ayant encore un minimum de morale et d'éthique, seuls les plus désespérés s'adressent aux Gnomes de Zurich. Ces derniers ont des succursales, discrètes, dans la plupart des grandes villes de la Terre du Verseau pour recevoir ces clients désespérés.

Les Gnomes de Zurich ont investi les vieux quartiers de la ville de Zurich. Ils ont tout fait rénover et la vieille ville présente un visage propre et accueillant. Il faut regarder dans les coins pour prendre la mesure de la dangerosité du lieu. Les habitants en sont les Gnomes eux-mêmes, leurs serviteurs, leurs esclaves, leurs associés et leurs clients. La plupart d'entre eux étant des tueurs sans aucun état d'âme, l'ambiance de la cité est assez malsaine. Une milice (constituée d'orks et de trollkins?) fait en sorte que l'ordre règne. Les fauteurs de troubles sont arrêtés, torturés, tués et finissent dans l'assiette des autochtones. La population se laisse aller à ses noires pulsions dans des établissements spécialisés: restaurants anthropophages, salons de torture (genre Hostel), arènes meurtrières, galeries d'art inhumain, temples... Derrière les anciennes façades bourgeoisess, c'est l'Enfer sur Terre. Les gens qui n'ont rien à faire à Zurich ont bien peu de chances d'en repartir.

En quelque sorte, les Gnomes de Zurich de Falling Sky sont le reflet déformé et sinistre des Nibelungen de la légende. Pour leur look, vous n'avez qu'à regarder l'illustration ci-dessous. Moches et méchants, je vous dis.

"C'est pour un dépôt?" Gnomes zurichois. Illustration d'Adrian Smith pour le jeu de plateau avec figurines "The Others".

 

Tag(s) : #ADRIAN SMITH ART, #JEUX DE PLATEAU, #FALLING SKY: VIGNETTE, #SUISSE [FS], #THE OTHERS, #FIGURINES, #ZURICH [FS], #FALLING SKY
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :