Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mérovingiens: les nouveaux maîtres de la France de 2112. Artiste inconnu.

Je reprends ici quelques thèmes que j'ai déjà abordés dans de précédents posts consacrés à l'Europe de mon RIFTS à moi. Quelques thèmes qui vont me permettre de vous présenter la France de Falling Sky.

Parmi les différents éléments que je souhaite conserver de ma France de Rifts, il y en a un majeur, c'est la Résistance. Comme la France de la Terre des Rifts (Rifts World Book 3: England), la France de la Terre du Verseau est dominée par des êtres maléfiques. Et une organisation -- la Résistance donc -- structure différents groupes et réseaux pour lutter contre ces maîtres maléfiques et libérer notre beau pays. Mais qui sont ces maîtres maléfiques? Dans Rifts, il s'agit des Druides rouges (Rifts World Book 3: England) et, pour une partie du pays, des Gargouilles (Rifts Conversion Book One, pour n'en citer qu'un seul). Mais dans Falling Sky?

Sur la Terre du Verseau, les maîtres maléfiques de la France se font appeler "les Mérovingiens".

Les Mérovingiens? Comme l'ancienne dynastie franque? Tout à fait, ils vont nous permettre d'assaisonner à la sauce futuristes de vieilles légendes nationales. Dans l'historiographie médiévale comme dans la littérature pseudo-occulte, l'ancienneté des Mérovingiens et le mystère entourant leurs origines entraînent un certain nombre d'hypothèses farfelues que je vais reprendre à mon compte.

Pendant plus d'un millénaire, une légende populaire a fait des Mérovingiens les descendants de Troyens exilés. Un grand classique, médiéval et antique: les Romains avaient fait la même avec l'Énéide. Une autre légende -- beaucoup moins populaire, me semble-t-il -- fait de Mérovée, le mythique fondateur de la dynastie, le frère d'Obéron/Alberich, le roi des fées. On va mélanger tout ça. Et partir de la mythologie grecque!

Que ce soit pour Rifts ou pour Falling Sky, j'ai tendance à associer les Olympiens à la technologie la plus avancée. À tel point que ça ne serait pas des divinités "comme les autres" (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse) mais des mortels, devenus immortels grâce à leur maîtrise scientifique et technologique (une référence littéraire ici).

Imaginons que, parmi ces Olympiens, Aphrodite ait été la grande spécialiste de l'ingénierie génétique. En tant que déesse de l'amour, elle me paraît très crédible comme divinité tutélaire pour le mélange des ADN. Imaginons qu'elle ait transmis une partie de son savoir à ses favoris et à ses descendants. Plus de mille ans avant notre ère, Troie tombe entre les mains des Achéens après un siège de dix ans. Aphrodite fait partie du camp des vaincus, puisqu'elle a soutenu Troie pendant toutes ces années de guerre. Imaginons que, parmi les princes et princesses rescapé·es de la chute de Troie, il y ait eu quelques fidèles d'Aphrodite, porteurs de ses capacités extraordinaires à combiner différents codes génétiques. Parmi les fugitifs qui abandonnent la cité de Priam en proie aux flammes se trouve un aristocrate nommé Francion. Avec quelques parents et compagnons, il gagne le bassin du Danube puis, quelques siècles plus tard -- le sang divin qui coule dans ses veines lui procure une longévité exceptionnelle -- le nord-ouest de l'Europe, dans ce qui deviendra, bien plus tard, la Gaule celtique et la Gaule belgique.

Dans cette contrée sauvage, la troupe de survivants de Francion se transforme en tribu barbare et participe aux luttes qui divisent les peuples celtes et leurs divinités (une autre référence littéraire: les Rois du monde). Fort de son héritage divin et de ses capacités génétiques, Francion a à cœur de mêler les gênes de sa parentèle à ceux de créatures magiques et surnaturelles. Il va notamment multiplier les unions entre les membres de sa famille et les Haut-fés. Ceux-ci constituent l'aristocratie du Petit Peuple féerique du continent européen. Appelés "Sidhes" chez les Celtes ou "Alfars" chez les Germains, ce sont des êtres quasi-immortels -- ils ne vieillissent pas -- amoureux de la nature, de la vie et de la magie. Par ces unions, la tribu de Francion produit des sur-hommes (et des sur-femmes?), plus vraiment humains, pas vraiment Fés: la "Race fabuleuse".

Guerrier franc au VIème siècle. Illustration de Angus McBride.

Les membres de la Race fabuleuse cumulent une physionomie générale humaine avec des traits divins et féeriques. De loin, ils ressemblent à des êtres humains mais, de près, on découvre des oreilles plus ou moins en pointe, des yeux aux couleurs étranges, une peau qui peut prendre des teintes bleues ou noires... Les représentants de la Race fabuleuse sont plus grands, plus beaux, plus forts et vivent plus longtemps que les humains. Ils ont aussi une affinité plus importante avec la magie et les arcanes. Et des oreilles pointues (parce que je kiffe les looks elfiques).

La conquête romaine vient remettre en cause la domination des Demi-fés, descendants de Francion, sur une partie de la Gaule. Pire: les premiers empereurs romains interdisent les druides et leurs pratiques. Ce faisant, ils mettent à mal les liens profonds qui unissent les Haut-Fés à la terre gauloise. Avec l'abandon de nombreux sanctuaire, quantité de Portes se ferment entre les royaumes féeriques et la Gaule. En conséquence, les Hauts-Fés "gaulois", désireux de rester sur Terre, quittent les nouvelles provinces romaines pour les terres "libres" du nord. Les héritiers de Francion suivent leur parentèle féerique dans leur exil et vont s'installer au nord du Rhin, où ils se mêlent aux tribus germaniques. Sur la rive droite du Rhin, la Race fabuleuse finit par agréger une vaste confédération de tribus barbares qui prennent le nom du Fondateur: les Francs.

Dans les brumes nordiques, les descendants de Francion continuent de s'unir, politiquement et charnellement, avec des créatures non-humaines. Parmi ces unions, de plus en plus sont marquées par l'Obscurité: des Demi-fés s'unissent à des Hauts-fés unseelie, de la Cour des Ténèbres. Certains vont même jusqu'à engendrer avec des créatures profondément maléfiques, comme les Fées noires ou les Witchlings (Rifts Sourcebook One). La Race fabuleuse se divise peu à peu entre celles et ceux liés à la Cour Lumineuse et celles et ceux où la marque des Ténèbres est la plus forte. Mérovée fait, incontestablement, partie de la seconde catégorie. Il est né des amours coupables du Haut-roi de la Cour Lumineuse, un Haut-Fé donc, avec une sorcière Demi-fée franque, membre de la Race fabuleuse. Sa mère était profondément marquée par le Mal et lui a transmis le sceau des Ténèbres. Elle l'élève en secret, loin de son père et l'initie aux arcanes les plus sombres.

Devenu roi-sorcier des Francs saliens, Mérovée ambitionne de reprendre aux Romains les terres sur lesquelles ses ancêtres ont régné, cinq siècles plus tôt: la Gaule. Déjà maître du nord du pays, il est assassiné avant de pouvoir porter le fer contre un empire romain déliquescent. C'est son petit-fils qui fait le job: Clovis conquiert la plus grande partie de la Gaule entre le Vème et le VIème siècle. Ce faisant, les Mérovingiens reprennent le contrôle d'un grand nombre de Nexus qui leur permettent de rouvrir d'anciennes Portes menant aux Royaumes féeriques. Sauf que les Mérovingiens ont d'autres projets.

Demi-fés mérovingiens. Illustration de Dennis Calero.

Des Portes sont effectivement ouvertes par les sorciers mérovingiens mais elles ne mènent pas en Arcadie ou au Sidh. La parentèle de Mérovée continue de cultiver l'alliance des puissances des Ténèbres. Les membres du clan s'unissent avec les aristocrates Haut-fés des maisons unseelie les plus corrompues et dévoyées. Certain·es n'hésitant pas à engendrer avec des entités démoniaques. Bref, les Mérovingiens sont Neutral Evil jusqu'à la moelle. Pas tous mais une grande partie d'entre eux.

Résultat immédiat: les Mérovingiens se déchirent. De 511 (mort de Clovis) jusqu'à 639 (mort de Dagobert Ier), les membres de la Race fabuleuse, descendants de Mérovée, se battent, s'empoisonnent, se poignardent, se suicident et se torturent avec un enthousiasme certain. Et la marque des Ténèbres de la dynastie royale a des incidences sur le pays: les monstres se font plus nombreux. Les zones sauvages du royaume sont peuplées de créatures dangereuses et de Fées noires. Les démons marchent parmi les hommes, à peine dissimulés. Dans les campagnes les plus reculées comme dans certains palais, la religion du Christ se double du paganisme le plus sombre. La Francie s'enfonce peu à peu dans les Ténèbres.

Le règne noir des Mérovingiens commence à faiblir lorsque les successeurs de Dagobert Ier cèdent le pouvoir aux maires pépinides du palais. Derrière les maires du palais se dissimulent d'autres Demi-fés de la Race fabuleuse désireux de sauver le royaume... Et de renouer les anciennes alliances avec la Court Lumineuse. Les Mérovingiens sont profondément affaiblis par leurs propres divisions et leurs guerres passées et ne peuvent empêcher les Seelies de s'emparer, peu à peu, des rênes du royaume des Francs.

Childéric III est le dernier roi mérovingien. À sa mort, en 751, le pouvoir symbolique passe aux Carolingiens (qui détenaient déjà le pouvoir réel). Les Carolingiens sont, eux-aussi, des Demi-fés, des membres de la Race fabuleuse, descendants de Francion. Ils cultivent une vieille alliance avec les Hauts-fés seelie et comptent parmi leurs ancêtres Obéron, Haut-roi des Fés d'Europe et demi-frère de Mérovée.

Charlemagne remettant Durandal à Roland.

Charlemagne entreprend de purger son royaume, puis son empire, de l'héritage maléfique des Mérovingiens. Il crée un ordre chevaleresque, les paladins, chargés de chasser les créatures maléfiques et de refermer les Portes menant aux Dimensions d'où ces créatures sont originaires. Roland le preux est le plus célèbre d'entre eux. Tout au long de son règne, les paladins arpentent l'Europe, et au-delà, et chassent les entités magiques et surnaturelles liées aux Ténèbres. Bon, parfois, ils font un peu de zèle et chassent TOUTES les entités magiques et surnaturelles. Car, parmi ces paladins, la religion joue un rôle très important. La foi dans le Christ pousse nombre de paladins à chasser, exterminer, tout ce qui porte la trace du paganisme, y compris le Petit Peuple et les Haut-fés de la Cour Lumineuse...

Comme les Mérovingiens, la parentèle de Charlemagne est constituée de membres de la Race fabuleuse, des Demi-fés. Mais la part "magique" et "surnaturelle" de leur patrimoine génétique est moindre que celle de leurs cousins mérovingiens, qui, par leurs mariages, ont constamment cherché à réduire le sang humain qui coule dans leurs veines.

Aux VIIIème et IXème siècles, les Mérovingiens sont contraints d'abandonner la Terre pour se réfugier dans d'autres Dimensions. Au Xème siècle, ce sont les Carolingiens qui quittent notre monde, au fur et à mesure que des souverains humains montent sur les trônes de France et d'Allemagne. De rares membres de la Race fabuleuse choisissent de rester sur Terre et de se cacher parmi les humains.

Mille ans plus tard. 21 décembre 2012: Jour de l'Apocalypse. Le monde s'effondre. Un peu partout sur la Terre du Verseau, des Portes s'ouvrent menant à d'autres Dimensions. En France, la chute de la civilisation humaine est quasi-totale. Les autorités et les organismes constitués disparaissent en quelques jours, laissant la place au chaos.

Pour les Mérovingiens, c'est l'heure du retour.

Noble "français" de 2112. Illustration de Mark Jackson.

Des osts infernaux jaillissent des Portes. Les Mérovingiens mènent des hordes d'orks, de gobelins, hobgobelins, trollkins, ogres et autres géants à l'assaut de notre beau pays. En quelques années, la France, du moins ce qu'il en reste, tombe entre leurs mains. Une France post-apocalyptique où les ressources technologiques se font de plus en plus rares. Mais les Mérovingiens n'en ont cure: leur pouvoir repose sur la magie et les arcanes. Ils laissent les arme modernes à leurs séides à peau verte.

En 2112, la France post-apocalyptique de la Terre du Verseau est une monarchie façon Midnight. Et les Mérovingiens en sont l'aristocratie.

Je ne vais pas en dire beaucoup plus, pour la simple et bonne raison que je n'ai pas encore développé ce point de background. Retenez seulement les quelques points suivant:

Les membres de la Race fabuleuse sont fort semblables aux Aasimars et aux Tieffelins de Donjons & Dragons, dans l'inspiration comme dans la physionomie. Dans Falling Sky, les Mérovingiens font office de Tieffelins de service quand les Carolingiens ont le rôle des Aasimars. Oui, dans Falling Sky, les Carolingiens ne sont pas qu'une ancienne dynastie. En 2112, ce sont des Demi-fés, plutôt Neutral Good, bien décidés à libérer l'Europe de ses envahisseurs démoniaques et monstrueux. Ils ont une base majeure à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, où ils ont reconstitué l'ordre des paladins, en version S-F (vieux post ici).

Le pouvoir des Mérovingiens sur la France de 2112 ne repose pas que sur leurs pouvoirs magiques. Ils peuvent aussi compter sur l'alliance de leurs parents: obscures divinités celtes et germaines, Haut-fés unseelie, démons, titanides... Ils peuvent aussi compter sur la soldatesque peau-verte qui les a accompagnés dans leur (re)conquête du pays. Ces peaux-vertes viennent des Dimensions où les Mérovingiens se sont réfugiés après avoir dû quitter la Terre au VIIIème siècle de notre ère.

Chevalier mérovingien en 2112. Illustration de Toraji..

Le pouvoir des Mérovingiens n'est pas que temporel. Il s'appuie aussi sur la religion. Les vieux cultes païens ont été remis à l'honneur, souvent dans leurs aspects les plus sombres. Ou alors les Demi-fés ont poussé le vice jusqu'à fonder une version distordue, et profondément maléfique en son essence, de feu l'Église catholique romaine: le Culte des cendres. Soit disant chrétien -- le bas-peuple et le clergé à la base sont convaincus d'adorer le Christ --, il s'agit en réalité d'un culte voué à la souffrance, à la douleur et au repentir. Un culte entièrement dédié au Mal. Ou les deux. Bon, j'en sais rien en fait. Je veux juste que les sujets des Mérovingiens soient contraint d'adorer des entités bien daaaaark. Genre Shub-Niggurath ou le druidisme à la sauce drûne d'Aarklash...

Le royaume mérovingien de 2112 n'a pas les frontières de la France contemporaine ni celles de l'ancienne Francie médiévale pré-carolingienne. Sa superficie est plus réduite. La Corse, le Pays basque (posts riftsiens ici et ici) et la Bretagne (fief Pendragon) échappent aux Demi-fés. De même leur échappent une grande partie du Massif central, appelé "les Hautes-terres", et certaines cités-forteresses (telles Calais ou Toulouse), devenues les refuges de la race humaine en France. Leur échappent aussi les vallées de la Loire et du Rhône, profondément irradiées et recouvertes de marais radioactifs peuplés de mutants hostiles. Et, au sein même des terres qui leur jurent obéissance et fidélité, ils doivent parfois partager leur autorité avec d'autres races: les Mélusines en Poitou, les Fils de Fenrir en Normandie (des loups-garous vikings mais pas ceux de Werewolf : the Apocalypse!), les Gargouilles à Paris...

Au nord-est, la frontière entre le royaume mérovingien et la Confédération allemande, une nation "humaine", est encore un peu floue dans mon background. Dans mon idée, pour l'instant, les Mérovingiens dominent l'ancienne Belgique mais les Pays-Bas et le Luxembourg leur échappent. Tout aussi incertain est le sort, en 2112, de l'ancienne Suisse: j'y mettrais bien volontiers des Nibelungen et des Gnomes de Zurich. Seules les Alpes et les Pyrénées, en dehors de la partie "basque", semblent constituer des frontières fixes et stables.

Avec les Mérovingiens, la France de Falling Sky intègre un élément occulto-mythico-fantasy dans un contexte post-apocalyptique. Et un adversaire de taille pour la Résistance française.

Pour conclure, je précise juste que la dichotomie "méchants mérovingiens/gentils carolingiens" est une pure licence ludico-imaginaire et ne repose sur aucune réalité historique!

Cet article doit beaucoup au livre La race fabuleuse, de Gérard de Sède, aux Sidhes unseelie de Changeling: the Dreaming, et à Nephilim. Que leurs auteurs en soient ici remerciés.

Demi-fée mérovingienne. Illustration de Bangku An.

 

Tag(s) : #FALLING SKY: UNIVERS, #EUROPE [FS], #FRANCE [FS], #MÉROVINGIENS, #RACE FABULEUSE, #MORRY_ART, #ANGUS MCBRIDE ART, #DENNIS CALERO ART, #MARK JACKSON ART, #TORAJI. ART, #CAROLINGIENS, #FALLING SKY, #PALADINS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :