Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sasha, l'une des incarnations de la déesse Athéna dans "Saint Seiya". Une option graphique tout à fait acceptable pour RIFTS ou pour FALLING SKY.

Pour mes vœux de bonne année 2019, je vous ai gratifiés de trois illustrations d'Athéna et une de Camus, des personnages du manga Saint Seiya. Personnellement, comme beaucoup de personnes de ma génération, je les connais grâce à la série adaptée du manga: Les Chevaliers du Zodiaque. Du moins je les connaissais car, à dire vrai, je ne me souvenais pas vraiment de ces deux protagonistes... Bon, OK, je ne m'en souvenais pas du tout. Pour ma défense, la série a commencé à être diffusée en France en 1988. Ça ne me rajeunit pas...

Commençons par Camus, le Chevalier du Verseau. N'allez pas vous imaginer que je veux mettre des chevaliers du zodiaque, d'or ou de tout autre métal, dans RIFTS ou dans mon hack. Point du tout (mais j'aurais pu...). Je me suis servi d'une illustration de Camus car l'Ère du Verseau va peut-être me servir de caution pseudo-mystique pour expliquer le retour de la magie sur une Terre futuriste, dans le background du jeu de rôle sur lequel je bosse en ce moment. Le retour de la magie? Dans le futur? Ben oui. Comme dans RIFTS, ShadowrunDark ConspiracyMutant ChroniclesMimétisAthanor et tous ces vieux JdR qui se sont amusés à mélanger science-fiction et fantastique. Un mélange beaucoup plus populaire à la fin du siècle dernier qu'aujourd'hui. Il suffit de regarder les dates de publication des jeux sus-cités pour prendre la mesure de cette "mode".

Moi, j'adore ce mélange des genres que j'aime. C'est ce que je veux faire. C'est ce que je veux faire jouer. Mais il me faut un prétexte, une explication, à ce retour de la magie sur Terre (retour qui implique qu'elle fut présente, et puissante, autrefois). Et cet élément déclencheur je l'ai déjà. Je l'ai mais je ne vous en parlerai pas aujourd'hui. Sachez seulement qu'il ne s'agit pas de l'entrée dans l'Ère du Verseau. Pas que. J'étais très tenté par ce thème -- et le suis encore -- mais les astrologues sont incapables de s'accorder sur la date à laquelle débute la dite Ère! C'est là où l'on voie que l'astrologie n'est ni une science ni même très exacte. Les concepteurs de Shadowrun ont bien fait de se tourner vers le calendrier maya, c'est plus fiable...

L'entrée dans l'Ère du Verseau ne sera donc pas LA cause unique du retour de la magie sur Terre. Mais, comme le sujet, me plaît, rien n'empêche que les habitants de cette Terre du futur transformée associent, à tort ou à raison, ce nouveau monde à l'Ère en question. Rien n'empêche qu'il y ait un lien entre l'entrée dans l'Ère du Verseau et LA cause première du retour de la magie, cette cause que je développerai une autre fois (de peur que quelqu'un me pique l'idée).

Plus jeune, j'étais un gros lecteurs de la collection J'ai lu - L'Aventure Mystérieuse. Je cite wikipédia: "Cette collection était consacrée à l'occultisme, l'ufologie, le fantastique, l'ésotérisme, les mystères de l'histoire, les phénomènes paranormaux, la parapsychologie, etc." J'attachais peu ou pas de crédit aux théories, présentées très sérieusement, de ces ouvrages et les lisais comme on lit un roman fantastique. Toutes ces théories ont contribué, elles aussi, à forger mon imaginaire et mon amour du genre. C'est grâce à ces livres que mon futur setting va être envahi de continents disparus (Atlantis, Mu, Lémurie, Hyperborée, Thulée... Tous! je les veux tous!), de soucoupes volantes et de petits gris, de templiers, de moines tibétains, de sociétés secrètes par paquets de vingt... Et je soupconne les auteurs de Nephilim d'avoir été eux-mêmes des fidèles lecteurs de ces ouvrages...

J'ai découvert l'Ère du Verseau avec les ouvrages de Jean Sendy. D'un point de vue strictement scientifique, c'est zéro. Mais d'un point de vue imaginaire, c'est brillant! Je recommande! Aujourd'hui encore, je me demande si cet écrivain croyait vraiment aux théories capillotractées qu'il développait dans ses (nombreux) ouvrages.

Voilà pour l'Ère du Verseau. Maintenant: Athéna!

Dans RIFTS, comme dans mon futur hack, les anciennes divinités sont de retour sur Terre (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse). Et Athéna avec elles. Concernant "la déesse aux yeux pers", j'ai une tendance compulsive à la classer dans le camp des "gentils". Encore un souvenir des lectures de ma jeunesse: de l'Odyssée précisément, où elle aide ce pauvre Ulysse à rentrer chez lui, malgré les coups du sort et les vilenies de Poséidon.

Là encore, je lui réserve le beau rôle et Athéna va faire partie des alliés de l'Humanité dans mon futur setting. Elle ne sera pas forcément un gros bisounours adepte de poutous, ce sera plutôt une garce, comme les autres Olympiens. Mais, aussi garce soit-elle, elle fera partie du camp du "Bien". Du camp des humains tout du moins.

Parmi ses adversaires les plus acharnés: les Atlantes! Car, comme dit plus haut, j'ai bien l'intention de (ré)introduire Atlantis et les Atlantes dans mon background. Et ceux-ci feront partie des "méchants". Ils seront différents des Vrais Atlantes (Rifts Dimension Book 15: Secrets of the Atlanteans) et des Splugorths et de leurs laquais ( Rifts World Book 2: AtlantisRifts World Book 21: Splynn Dimensional MarketRifts Dimension Book 2: Phase World... entre autres ouvrages), et plus proches de leurs modèles mythologiques: les descendants de Poséidon et de la mortelle Clito. Plus proches mais plus vraiment humains... Vous verrez bien.

Dans les Dialogues de Platon -- qui constituent la source originelle du mythe d'Atlantis --, les Atlantes représentent la démesure et la corruption. Face à eux, les Athéniens représentent la sagesse et le courage. Ils se dressent contre la puissance atlante et finissent par provoquer sa chute. Athéniens ► Athéna. Dans mon hack à moi, la déesse grecque a contribué à défaire Atlantis et, lorsque le continent resurgit d'une faille dimensionnelle, elle va tout faire pour renvoyer ses habitants du néant trans-dimensionnel dont ils n'auraient jamais dû sortir.

Le Sanctuaire dans "Saint Seiya". Illustration de Teshirogi Shiori.

Selon Platon, Atlantis a été engloutie par les flots quelques dix millénaires avant notre ère. Dix mille ans... C'est plusieurs millénaires avant la naissance de l'Athènes historique, la vraie. Qui étaient donc ces mystérieux "Athéniens", responsables de la chute de la puissance atlante 9000 ans avant Solon? Considérons que les Atlantes se soient effectivement taillés un empire maléfique sur Terre il y a quelques dix millénaires. Considérons qu'Athéna se soit dressée contre eux et ait mené une armée de héros contre l'empire maléfique. Ces "héros" ce sont les Athéniens du mythe.

Athéna est la "déesse de la sagesse, de la stratégie militaire, des artisans, des artistes et des maîtres d'école" (je cite wikipédia). Imaginons que, sur les pentes du Mont Olympe (j'ai bien l'intention de conserver cet élément), Athéna ait fondé, il y a plusieurs éons de ça, un sanctuaire où enseigner les sciences et l'art de la guerre. Un sanctuaire où des humains, et des membres d'autres races (semblables aux humains?), viennent de tout le Multivers recevoir l'enseignement de la déesse. Un Sanctuaire? Ça ressemble de plus en plus à Saint Seiya en fait! D'ailleurs, comme Masami Kurumada, j'associe à ce sanctuaire les images des bâtiments grecs antiques en général, les temples notamment, et de l'acropole d'Athènes en particulier. Et ce sanctuaire olympien, dans mon hack à moi, est accessible via une Porte trans-dimensionnelle au sommet de l'acropole d'Athènes.

Dans mon imaginaire, sous l'influence de Dan Simmons et de Ulysse 31, j'ai plus souvent tendance à associer les Olympiens à la technologie qu'à la magie. Dans mon idée, les dieux de l'Olympe ne sont pas des entités surnaturelles comme les autres divinités païennes. Il s'agit d'une race non-humaine (quoique...), particulièrement avancée technologiquement, qui se fait passer pour des divinités grâce à leur maîtrise technologique et mentale. Leurs avatars sont des imagos quantiques,  la foi des fidèles est un flux positronique, la foudre de Zeus un artefact laser particulièrement puissant, leur quasi-omniscience un super-pouvoir psionique, leurs corps des cyborgs nanotechnologiques, leur seule faiblesse la kryptonite... Et caetera. Les Olympiens sont allés plus loin que le transhumanisme, ils ont inventé le transdéisme!

Peut-être a-t-il existé d'authentiques divinités olympiennes autrefois, descendantes de Cronos et Rhéa. Peut-être ont-elles été éliminées par les nouveaux Olympiens. Peut-être sont-elles mortes, en stase ou enfermées dans une prison dimensionnelle. Peut-être ont-elles encore des adorateurs, des serviteurs... Peut-être... 

Les habitants de ce sanctuaire olympien se font appeler "Athéniens" depuis des temps immémoriaux. Il y a des prêtres·ses, des scientifiques, des artistes... Mais ce sont surtout les combattant·es qui m'intéressent. Parce que Athéna leur confectionne des armures très particulières. Des armures dotées de technologies de pointe qui confèrent à leurs porteur·ses des pouvoirs pas piqués des hannetons. Des armures, genre, comme dans Les Chevaliers du Zodiaque? Ça peut, si vous retenez l'option "Body Armor", c'est-à-dire que l'armure n'est pas motorisée et qu'elle se porte comme une armure classique. Mais vous pouvez aussi vous tourner vers l'option lourde: l'armure mecha, comme dans RIFTS (la Power Armor) ou, plus proche de nous, Knight.

EVA-01 dans "Neon Genesis Evangelion".

Et, comme nous sommes aussi dans un univers futuriste, rien n'empêche Athéna d'aligner des mechas pour défendre l'humanité contre les méchants Atlantes ou tout autre faction malveillante. Car il n'y a pas que Saint Seiya et Ulysse 31 dans la vie, il y a aussi Robotech et Neon Genesis Evangelion! J'ai déjà développé l'hypothèse d'une Athéna reconvertie dans la production de robots géants, dans mon RIFTS à moi: la méga-corpo inter-dimensionnelle Ares MegaTechnologies.

Je ne sais pas si je vais conserver l'hypothèse de la mégacorpo olympienne mais, dans mon idée, Athéna fabrique tout ça: armures corporelles, armures mechas et mechas. On parle quand-même d'une déesse de la guerre ET du savoir-faire. En conséquence, du métal lourd et des rail guns, c'est comme le péplos et les yeux gris, ça lui va bien au teint.

L'Athènes extra-dimensionnelle du Mont Olympe est située sur les premières pentes de la montagne géante, la partie habitable du Mont. Le climat est méditerranéen et on aperçoit l'océan infini depuis le sanctuaire. Ce dernier est la partie de la cité dévolue à la seule déesse et à ses serviteurs les plus proches. Le sanctuaire est un gigantesque escalier qui mène en haut d'un piton rocheux. La résidence d'Athéna est le temple-palais au sommet du piton. Plusieurs temples-forteresses s’égrènent le long de l'escalier, du sommet jusqu'à la cité en contrebas. Juste en dessous du palais d'Athéna se trouve la résidence de la grande prêtresse. Quoi? Que ça ressemble de plus en plus à Saint Seiya? Oui, je sais. Mais, franchement, tel n'était pas mon intention quand j'ai débuté ce post!

En tous cas, si le sujet vous inspire, ne vous contentez pas de (re)lire/visionner Les Chevaliers du Zodiaque, allez aussi voir du côté de Ilium et Olympos. Car il s'agit avant tout d'un setting S-F, et pas de la partie Nekketsu de mon background. Le personnage principal de cette Athènes olympienne, et de son avant-poste terrien en haut de l'acropole, c'est Athéna elle-même, pas l'un de ses "chevaliers". Et ce n'est pas une jeune fille innocente, façon Saori Kido, c'est une extra-terrestre quasi-omnipotente et omnisciente, grâce à sa maîtrise des nanotechnologies, des pouvoirs de l'Esprit et des flux quantiques. Une femme puissante.

Shaina dans "Saint Seiya".
Tag(s) : #FAN SERVICE, #SAINT SEIYA, #ANIME, #BD, #MASAMI KURUMADA ART, #TESHIROGI SHIORI ART, #IRINA NORDSOL KUZMINA ART, #FALLING SKY: UNIVERS, #FALLING SKY
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :