Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méchants à souhait, foncièrement inhumains (et pourtant...), les Mechanoids font partie des super-vilains parmi les plus fascinants du Méga-univers de RIFTS. Pour ma pomme en tous cas. Reliquats biologiques d'anciens humains enfermés dans des corps de métal psychopathes, ils constituent des protagonistes -- et des adversaires! -- particulièrement intéressants pour mon JdR préféré.

De par leur nature hybride, biologique et mécanique, ils ont aussi un potentiel graphique, visuel, conséquent. Pour les représenter dans mes (futures et hypothétiques) parties de RIFTS, je me suis tourné vers les illustrations du mangaka Tsutomu Nihei, l'auteur de BLAME!, Biomega, Abara, Knights of Sidonia... Ce bédéaste nippon a été particulièrement influencé par certains artistes occidentaux, dont le plasticien suisse Hans Ruedi Giger.

Tiens donc...

Pour les représenter, Rifts Sourcebook 3: The Mechanoids reprend les illustrations de The Mechanoid Invasion Trilogy. Les images des différentes enveloppes métalliques abritant les Mechanoids sont nombreuses, très nombreuses. Mais tel n'est pas le cas pour les illustrations les représentant vraiment. Un Mechanoid à poil c'est une sorte de... Comment dire ça? Un cerveau vaguement humain avec quelques prolongements organiques atrophiés, une sorte de mollusque en fait. Un Mechanoid à poil c'est moche. Très.

Illustration de Kevin Siembieda.

Anciens humains/humanoïdes eux-mêmes, les Mechanoids ont tellement sombré dans la folie que leur haine des (autres) humanoïdes les a amenés à se débarrasser de leur propre enveloppe physique. Usant de leurs talents, immenses, en bio-ingénierie génétique, ils se sont créés des corps biologiques réduits à leur plus simple expression, ou peu s'en faut.

Parmi les très rares illustrations les représentant à oilpé, il y a ce dessin de Kevin Siembieda, ci contre. Ça ne vous rappelle rien? Perso, ça me fait bien un peu penser à l'oeuvre de Giger... C'est quand-même très "biomécanique" comme illustration, ce mélange d'organes et de métal, ces lignes, ces courbes... Et je me demande vraiment si KS n'a pas été inspiré par le travail de l'artiste suisse quand il a dessiné ça...

Giger est devenu célèbre grâce au succès d'Alien, film pour lequel il a créé le design de la créature vedette et qui lui a rapporté un Oscar des meilleurs effets spéciaux en 1979. The Mechanoid Invasion, le premier JdR publié par Palladium Books, sort en janvier 1981, peu de temps après. J'ai dans l'idée que Kevin Siembieda a été particulièrement impressionné par le film de Ridley Scott et les designs de Giger. D'ailleurs, à bien y regarder, ses autres illustrations de Mechanoids ont bien un petit côté "Alien" elles aussi... Ce qui fait sens si on considère que les Mechanoids correspondent parfaitement aux représentations "biomécaniques" de l'oeuvre de Giger.

En conséquence, j'incite les MJ de RIFTS, qui souhaiteraient mettre en scène les Mechanoids dans leurs parties, à se servir des œuvres de H. R. Giger pour représenter ceux-ci, leurs machines, leurs vaisseaux, leurs corps... Il y a là une belle matière graphique et une chouette source d'inspiration.

Tout se tient. Dans un premier temps, j'avais associé les Mechanoids de Kevin siembieda aux illustrations de Tsutomu Nihei. Dans un deuxième temps, j'ai découvert que Tsutomu Nihei avait été influencé par le travail de Hans Ruedi Giger. Maintenant je découvre que Kevin Siembieda a probablement copié ce même Giger... L'imaginaire, c'est vraiment le recyclage permanent.

 

Tag(s) : #MECHANOIDS, #HANS RUEDI GIGER ART, #KEVIN SIEMBIEDA ART, #RIFTS: VIGNETTE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :