Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avertissement: ce post est complaisant et racoleur. Il y a des porte-jarretelles et des petites culottes apparentes.

Deuxième avertissement: si vous faites partie des mes joueurs plus ou moins réguliers, ne lisez pas ce post, sous peine de vous faire spoiler un hypothétique scénario à venir.

On est bon?

Alors allons-y. La mégacorpo nazi Mindwerks de mon RIFTS à moi n'a rien d'érotique de prime abord. Des divisions putréfiées de Crazy Zombies, on a connu plus sympathique et plus émoustillant. La Directrice Générale de Mindwerks et sa fille adoptive, "the Angel of Death" et "the Angel of Vengeance", sont sensées avoir des corps de bombes atomiques mais ces corps sont en métal; et quelques éléments graphiques laissent penser que leurs propriétaires ont un zéro pointé en SAN. Angel Herrenisel, la DG de Mindwerks, a des scalpels et autres outils chirurgicaux au bout des doigts. Quant à sa fille, c'est pire: on dirait un croisement cyborg-Predator. Pour le charme germanique, on repassera.

Angel of Vengeance. Illustration de Vince Martin.

C'est bien dommage. Ces deux là sont très crédibles en super-vilaines nazies S-F mais mes joueurs, si leurs PJ sont amenés à les croiser, vont comprendre au bout de deux nanosecondes qu'elles sont méchantes, pour peu que je leur fasse subir un scénario impliquant Mindwerks.

Je préférerais leur balancer  une ou plusieurs charmantes SS du Futur dans les pattes, genre Elsa Schneider (Alison Doody) dans Indiana Jones et la Dernière Croisade, ou Renate Richter (Julia Dietze) dans Iron Sky. Des beautés aryennes nationales-socialistes sociopathes mais discrètes, du genre où c'est pas marqué dessus qu'elles sont, en réalité, très très méchantes.

Et l'idée que Mindwerks produise des monstres d'un côté et de charmantes espionnes de l'autre me plaît bien. Surtout si ces espionnes se révèlent être des cyborgs, des gynoïdes, des Crazies, des zombies ou un mélange de tout ça. C'est mon côté "Nazisploitation" à moi.

Pourquoi je vous parle de ça? Parce que je suis tombé sur cette illustration de Mirco Cabbia: Prinz Eugen - Azur Lane. Une charmante midinette en uniforme pseudo-teuton qui m'a fait penser, entre autres choses, à fournir à Mindwerks des représentantes plus glamour que ses Crazies fous et ses Brodkils bioniques. 

Prinz Eugen? Azur Lane? "Le Prinz Eugen est un croiseur lourd de l'Allemagne (sic), de la classe Admiral Hipper, ayant servi dans la Kriegsmarine durant la Seconde Guerre mondiale. Il porte le nom du prince Eugène de Savoie-Carignan (1663-1736), célèbre général des armées impériales germaniques" (je cite wikipédia). Quel lien entre un croiseur lourd allemand de la 2ème G.M. et notre midinette? Azur Lane est, à l'origine, un jeu vidéo, un Shoot 'em up à défilement horizontal, pour smartphones, où des navires de guerre de la 2ème G.M. sont représentées par des gamines avec un design moe. L'univers est une version alternative du second conflit mondial: l'Allemagne nazie devient Ironblood, la Grande-Bretagne la Royal Navy, le Japon impérial l'Empire de Sakura, les USA l'Eagle Union... Il y a même la France, représentée par deux factions: Iris Libre (la France Libre) et Vichya Dominion (Vichy).

C'est un peu le même concept que Girl's Frontline: on associe une jeune fille, et son iconographie, à un objet technologique. Dans Girl's Frontline, chaque protagoniste est associée à une arme à feu contemporaine (posts ici et ici). Dans Azur Lane, on change de catégorie et de dimension, chaque protagoniste étant associée à un navire de guerre, rien que ça. Ça c'est du concept... Un concept totalement importable dans RIFTS!

Imaginez...

Prinz Eugen - Azur Lane. Illustration de Mirco Cabbia.

Des Pillards du Temps (Rifts World Book 3: England) s'associent à Golden Age Weaponsmiths (Rifts Mercenaries) et à ARCHIE 3 (Rifts Sourcebook One) pour se faire plein de thunes.

Une alliance improbable? Pas forcément. Les Pillards du Temps et ARCHIE n'ont aucun scrupule. Quant à GAW, comment pourraient-ils résister à l'opportunité de reconfigurer des navires de guerre du XXème siècle neufs (les Pillards les volent avant qu'ils ne soient endommagés)?! Et si le Conseil d'Administration de GAW est susceptible de faire la fine bouche, il suffit d'un seul clan, un peu pourri sur les bords, pour conclure le deal et gérer le chantier.

Un ou plusieurs Pillards du Temps volent des navires de guerre des années 30 et 40 et les ramènent sur la Terre des Rifts. Ils les livrent à Golden Age Weaponsmiths qui les transforme en navires modernes MDC, dans un chantier naval du sud-est des anciens USA. Ces navires n'ont pas d'équipages et sont entièrement contrôlés par des Intelligences Artificielles "mineures" créées par ARCHIE 3 et Hagan Lonovich. Ces IA sont intégrées dans des corps synthétiques de midinettes (Hagan est un pervers lubrique).

GAW conserve les navires américains. À moins qu'ils ne soient vendus à la New Navy (Rifts World Book 7: Underseas). Les navires britanniques sont vendus au Haut-royaume d'Arthur Pendragon (Rifts World Book 3: England). Les navires nippons sont vendus à Takamatsu (Rifts World Book 8: Japan) ou toute autre nation nippone branchée technologie. Les navires soviétiques sont vendus aux Sovietskis (Rifts World Book 36: Sovietski) ou -- c'est moins probable -- au Tsars (Rifts World Book 17: Warlords of Russia). Les navires chinois sont vendus au Geofront ou à un Roi Yama (Rifts World Book 24: China One - The Yama Kings et Rifts World Book 25: China Two - Heroes of the Celestial Court). Je préfère la première option, celle du Geofront, qui implique que celui-ci dispose d'une base océanique (Taïwan? Haïnan?). Les navires italiens sont vendus au Nouvel empire romain wolfen ou à l'Oligarchie mafieuse sicilienne (The Rifter #1). Les navires de la France Libre sont vendus à la Résistance et ceux de Vichy aux Seigneurs Inhumains inféodés aux Druides rouges.

Oui, je sais... Artiste inconnu.

Restent les navires allemands...

La NDR fait un excellent client potentiel, certes (Rifts World Book 5: TRIAX & The NGR et Rifts World Book 31: TRIAX Two). Mais vous vous doutez bien que je les refilerais volontiers aux nazis de Mindwerks! Pour peu qu'ils aient leur base navale à eux. Dans la Baltique? Ce serait idéal mais c'est un peu trop étroit, et trop près des yeux et des oreilles de TRIAX. Dans l'Atlantique alors: Islande, Groenland, îles de l'Arctique, le nord de la péninsule scandinave... On peut même imaginer une base navale Mindwerks en Méditerranée. Si je retiens l'option "Mindwerks", il faudra rajouter un ou plusieurs éléments horrifiques à ces navires hyper-technologiques: équipage zombie, fantassins de marine zombies, mascotte zombie...

Voilà. Un concept totalement hallucinant et halluciné mais RIFTS permet ça. Je ne dis pas que je valide mais je suis tenté...

Le jeu, sorti en 2017, connaît un franc succès en Chine et au Japon. Et ses héroïnes connaissent de nombreuses déclinaisons en manga, anime, nouvelles... Et des déclinaisons graphiques aussi, dont celle de Mirco Cabbia qui nous explique que: "I don't know anything about the game, but the characters look cool."

Bon, mes gynoïdes capitaines de navires seront peut-être un peu plus habillées que celles de Azur Lane.

J'ai dit "complaisant et racoleur"? Artiste inconnu.

 

Tag(s) : #FAN SERVICE, #MINDWERKS, #MIRCO CABBIA ART, #JEUX VIDÉO, #AZUR LANE, #ARCHIE 3, #TEMPORAL MAGIC, #GOLDEN AGE WEAPONSMITHS, #VINCE MARTIN ART, #WTF!
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :