Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Let's dance. Illustrateur inconnu.

Tout d'abord, je vous souhaite à tous et toutes une très bonne année 2019. En plus du bonheur et de la santé, j'espère que vous allez faire plein de chouettes parties de jeu de rôle pour les 365 jours à venir.

Je n'ose pas trop vous vendre ce que je compte publier sur le blog dans les prochains mois, pour la simple et bonne raison que je n'en ai aucune idée. Et que j'aurais trop peur d'annoncer des sujets qui, in fine, ne seront, peut-être, jamais développés ou abordés. Par contre, il faut quand-même que je vous parle d'une envie qui me taraude depuis un petit moment...

Je me ferais bien mon petit hack de RIFTS.

Quoi? Que je le fais déjà sur ce blog? Oui, bien sûr, mais, présentement, je vous cause d'une publication semi-professionnelle. "Semi" car je n'ai ni le temps, ni l'envie ni les compétences pour croire un seul instant que je pourrais vivre du jeu de rôle. "Professionnelle" car il s'agit quand-même de publier, et de vendre, un jeu de rôle de qualité. Et, avec le développement de l'intertoile et de l'impression à la demande, l'auto-édition est devenue beaucoup plus accessible aujourd'hui.

Une petite voix au fond de la salle me fait, fort judicieusement, remarquer que je n'ai pas les droits de RIFTS et que, en conséquence, je peux me gratter les fesses plutôt que hacker quoi que ce soit. Effectivement, je n'ai pas les droits. Et je ne suis pas près de les avoir.

En conséquence, mon petit hack à moi ne sera pas du RIFTS.

Illustration de ShaineA (inconnu·e sur l'intertoile).

J'aime deux choses dans RIFTS: l'univers et les règles. J'aime d'autres aspects aussi mais l'univers et les règles constituent les deux fondamentaux du culte que je voue à ce jeu (Ph'nglui nglw-nafh Kevin Siembieda wgah-nagl fhtagn!). J'aime l'univers car c'est du (très bon) multi-genres. Il permet d'incorporer de la S-F, de la fantasy, du post-apo, de l'Horreur, et plein d'autres choses, dans un seul background. Et, franchement, depuis plus de trente ans que je suis rôliste, c'est ce que je préfère encore faire, dans tous les JdR que je masterise: mélanger les genres. J'aime les règles car, derrière leur bordel apparent, elles sont plutôt simples, et faciles à bricoler.

Bref, je pondrais bien un petit jeu de rôle multi-genres avec des règles (très) simples. Qui ne s'appellerait pas RIFTS.

Je veux pouvoir y mettre tout ce que j'aime dans le jeu de rôle et que je trouve déjà dans mon JdR préféré: une infinité de dimensions et de galaxies à explorer, des mechas et des armures mechas, des dragons, des Grands Anciens et des Dieux extérieurs, du cyberpunk (bionique, cybernétique, matrice et mégacorpos), des monstres par paquets de trente, des zombies, des nazis, des vaisseaux spatiaux, des mutants, des psioniques, des super-héros (y compris, en collants), des voyageurs du Temps, passé et futur, d'anciennes divinités "païennes" faisant leur come-back, des dinosaures, des mégacités, des magos, de l'ésotérisme et des fire balls, des rail guns et des blasters, des robots et des cyborgs, des extra-terrestres, des fées, des midinettes, des cow-boys, des civilisations disparues et des continents oubliés faisant, eux-aussi, leur grand retour, des épées, magiques ou pas, des elfes et des nains, des vampires et des loups-garous, des grosses motos et des landspeeders, des grosses caisses et des gros guns... Tout, je veux TOUT, même les magical girls. Surtout les magical girls d'ailleurs.

Pour pouvoir mettre autant de choses dans un seul jeu de rôle, il me faut des règles simples, très simples. Ce sera donc -- vous vous en doutez probablement si vous suivez ce blog depuis longtemps -- de l'Old School Renaissance. Un néo-clone, tout à fait. Je n'ai aucune nostalgie particulière pour l'Ancêtre mais un jet de dé(s), avec bonus et un seuil à dépasser, ça me va très bien. Ce sera donc du roll over, avec niveaux et classes de perso. Et, comme je n'aurai pas l'occasion de playtester comme un furieux, ce sera de l'OSR simple et basique. Facile à démarrer et à jouer. Mes petites "règles à moi" n'apparaîtront qu'en option.

L'univers ce sera la Terre dans le futur. Et le reste du Multivers. Le postulat ce sera le retour de la magie. Simple. Je mettrai, peut-être du H.P. Lovecraft et du R.E. Howard, et d'autres auteurs que j'aime, dedans car leurs œuvres, et leurs mythologies, sont dans le domaine public, elles.

Voilà l'idée, voilà l'envie. On verra en 2020 si elle a pris forme.

Pourquoi je vous gratifie d'illustrations de Camus et d'Athéna, de Saint Seiya, pour ce post? Parce que le thème, pseudo-occulte, de l’Ère du Verseau est susceptible de me servir de liant. Et que Athéna fera peut-être office de chef-chef d'une faction de "gentils" pour lutter contre les "méchants" Atlantes. Mais ça ne sera pas Les chevaliers du zodiaque RPG! Ni Sailor Moon - le Jeu de Rôle non plus, d'ailleurs. Un hack de RIFTS, je vous dis.

"Vengeurs, rassemblement!" Ah non, je me suis trompé d'univers... [Extrait du dessin animé "Les chevaliers du zodiaque"]
Tag(s) : #MON BLOG, #FAN SERVICE, #SAINT SEIYA, #FALLING SKY
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :