Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sauras-tu reconnaître chacune des O.C.C. représentées sur cette image ami lecteur? Illustration de Mike Leonard (Madmanmike).

J'ai encore mis la charrue avant les bœufs: je vous ai pondu mon article sur les Attributs de RIFTS avant celui-ci. J'ai mis la charrue avant les bœufs car le choix de la R.C.C. (Racial Character Class, la Race) et/ou de l'O.C.C. (Occupational Character Class, la Classe) est la première chose à déterminer lorsqu'un joueur crée son perso. Ce choix va déterminer tous les autres aspects du PJ car la Race/Classe de perso constitue l'élément fondamental d'un PJ à RIFTS.

Selon les règles officielles (celles de Rifts Ultimate Edition en l’occurrence), le PJ doit avoir des valeurs minimales à certains Attributs pour sélectionner telle ou telle O.C.C.. Je ne procède pas du tout comme ça. C'est vraiment important -- fondamental? -- dans un Jeu de Rôle que le joueur puisse disposer du personnage qui lui fait envie (peut-être pas au niveau de puissance et d'efficience qui lui fait envie mais ça c'est une autre histoire...). En conséquence, dans mes règles maison, le jouer choisit son O.C.C. (et/ou sa R.C.C.) avant toute autre chose. C'est ce choix qui va déterminer ensuite les tirages de dés pour les Attributs. Et, comme dit plus haut, tout le reste: compétences, pouvoirs, bonus, augmentations, matos... TOUT.

"Summoner" elfe. Illustration de Songhee G.

Mais avant d'aller plus loin, il me faut rappeler un élément essentiel: contrairement aux versions les plus récentes de D&D (le modèle initial des jeux Palladium), le joueur de RIFTS ne sélectionne pas forcément une Race ET une Classe. Que nenni. Préparez l'aspirine.

Dans Rifts Ultimate Edition, les choses sont assez claires: le joueur choisit une R.C.C. (Dragon Hatchling) OU une O.C.C. (les 26 autres Classes). Comme dans les premières versions de l'Ancêtre où l'on jouait un elfe ou un nain, tout simplement, sans avoir à spécifier si il s'agissait d'un guerrier, d'un prêtre, d'un mago... Même si, parmi les O.C.C. de Rifts Ultimate Edition, certaines Classes ressemblent quand-même beaucoup à des races... Je parle des Psi-Stalkers et des Dog Boys. D'ailleurs, dans de nombreux documents, officiels et officieux, ceux-ci seront présentés comme des R.C.C. et non pas des O.C.C.... Quel bazar. Donc il n'est pas possible, dans le RIFTS officiel comme dans le mien, d'interpréter un Psi-Stalker pilote de Glitter Boy ou un Dog Boy Ley Line Walker. On ne cumule pas.

Mais, quand on se penche sur les 3000 R.C.C. de la gamme, on se rend compte que tout n'est pas si tranché. Il existe effectivement des R.C.C. "uniques" qui ne sont pas cumulables avec une O.C.C.. Le joueur effectue ses différents tirages de dés et note ses compétences et Atouts selon ce qui est spécifié dans la description de la R.C.C. choisie. Soit. Mais quand on parcoure les pages de Rifts World Book 30: D-Bees of North America (un gros recueil de R.C.C.), on découvre très rapidement que certaines R.C.C. peuvent être cumulées avec une O.C.C.. Mais pas toutes! Et c'est la même dans tous les autres ouvrages de la gamme. Par exemple, la plupart des R.C.C. de Rifts Conversion Book One sont cumulables avec une O.C.C. tandis que les R.C.C. de Rifts Dimension Book 2: Phase World (et toute la sous-gamme Rifts Phase World) ne le sont pas, pour la plus grande partie d'entre elles!

Illustration de Mohammad Hossein Attaran.

Bref, RIFTS mélange allègrement les première versions de D&D (Classe OU Race) avec celles plus récentes (Classe ET Race). La description des R.C.C. ne précise pas toujours si celles-ci sont cumulables ou pas avec une O.C.C.. Comme souvent, Kevin Siembieda considère que c'est limpide et évident -- ou alors il n'y a pas pensé -- et omet de le préciser...

Au MJ de repérer ce qui est combinable et ce qui ne l'est pas. En règle générale, une grosse liste de compétences accolée à une R.C.C. signifie que la dite R.C.C. n'est pas cumulable avec une O.C.C.. À l'inverse, des R.C.C. "cumulables" se voient souvent adjoindre un petit paragraphe spécifiant les O.C.C. accessibles.

Dans ce méga-bazar, les humain·es sont les PJ "de base", celles et ceux qui ont accès à la plupart des O.C.C. disponibles. Ils ne bénéficient d'aucune spécification ou singularité dans les règles. Ils ont 3d6 à chaque Attribut et c'est tout. Tout le reste (augmentations, compétences, Atouts...) va être défini par l'O.C.C. choisie.

Résumons. À RIFTS, un joueur a trois possibilités. Il peut choisir:

  • Une O.C.C..
  • Une R.C.C..
  • Une O.C.C. + une R.C.C..

En termes "de puissance" et "d'efficience", les différentes O.C.C. et R.C.C. sont totalement inégales. Et il est même possible, pour les Gros Bill riftsiens, de cumuler une R.C.C. balèze avec une O.C.C. costaude. Charge au MJ d'en tenir compte dans ses parties et de jouer sur les défauts et points faibles des O.C.C./R.C.C..

Justice Ranger O.C.C.! Illustration de letta..

Lorsque le joueur a choisi son O.C.C. et/ou sa R.C.C., il peut passer à la phase 2: le tirage des Attributs. La R.C.C. détermine le nombre de d6 qu'il faut lancer, plus un éventuel bonus, pour calculer ses Attributs. L'O.C.C. détermine, parfois, des valeurs minimales, obligatoires ou recommandées, pour pouvoir sélectionner telle ou telle O.C.C.. Des pré-requis donc. Je recommande au MJ -- et je le fais pour moi même -- de partir de ces valeurs minimales dans le tirage des Attributs.

Exemple: Un joueur opte pour une O.C.C. (Wilderness Scout O.C.C.) qui requiert  une valeur minimale de 8 en Intelligence et de 12 en Constitution; et qui recommande une valeur élevée en Force et en Sagesse. On peut procéder ainsi pour les tirages:

Intelligence: 7 + 1d11 (valeur moyenne* = 13).

Constitution: 11 + 1d7 (valeur moyenne* = 15).

Force: 6 + 2d6 (valeur moyenne* = 14).

Sagesse: 6 + 2d6 (valeur moyenne* = 14).

Mais chaque MJ fera bien comme il voudra!

Dernière chose: le cumul d'une O.C.C. avec une R.C.C. permet à certains PJ de bénéficier de compétences supplémentaires, celles de leur R.C.C. en plus de celles de leur O.C.C.. Une fois encore, ces pauvres humains se retrouvent désavantagés puisqu'ils ne bénéficient, à de rares exceptions (The Rifter #58 pour les PJ originaires de Lazlo, par exemple), que des compétences de leur seule O.C.C.. Loin de moi l'idée ou l'envie de corriger les déséquilibres d'un jeu conçu par et pour des déséquilibrés mais je suggère néanmoins que le background d'un PJ humain lui permette de bénéficier d'une demi-douzaine de compétences en lien avec sa culture d'origine, à classer parmi les compétences d'O.C.C./R.C.C..

Voilà pour aujourd'hui, il y aurait certainement encore beaucoup de choses à dire sur les O.C.C. et R.C.C. de RIFTS et j'y reviendrai certainement dans un post ultérieur. Mais, pour le moment, retenez l'essentiel: dans mon RIFTS à moi, le joueur choisit son O.C.C. (et/ou sa R.C.C.) en premier lieu. Dans mon idée, et mes envies de simplicité, un joueur peut même choisir son O.C.C./R.C.C. et commencer à jouer de suite. Il remplira sa fiche de perso a fur et à mesure, selon ce qui est nécessaire pour l'avancement de la partie. Old school!

* Dans ces valeurs moyennes, je ne tiens pas compte de la relance de 1d6-1 sur 16 ou plus.

Tag(s) : #RIFTS: RÈGLES MAISON, #OLD SCHOOL RIFTS, #O.C.C & R.C.C., #FAN SERVICE, #SONGHEE G ART, #MOHAMMAD HOSSEIN ATTARAN ART, #MIKE LEONARD ART, #LETTA. ART
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :