Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a de nombreuses raisons qui font que je ne suis pas passé à Rifts Savage Worlds. La principale étant mon peu d'appétence pour SaWo. Aussi bien fichu soit-il, ce système ne rend pas vraiment justice aux personnages de RIFTS et au Méga-univers, selon moi. C'est trop lisse, trop propre, trop sage... Les auteurs ont fait un excellent travail d'adaptation mais ce n'est pas RIFTS. C'est beaucoup trop équilibré et bien fait...

Un autre aspect qui me chiffonne c'est le côté "jeu à missions" de Rifts Savage Worlds. Les PJ appartiennent tous à la même organisation: la Légion de Demain (Tomorrow Legion), un rassemblement de gentils bien attentionnés réunis par Lord Coake, le patron des Cyber-Knights (Rifts Coalition Wars 4: Cyber-Knights), et Erin Tarn, la célèbre Érudite des marges, pour défendre la veuve et l'orphelin en Amérique du nord. La Légion s'oppose aux sinistres desseins de la Coalition de Karl Prosek et de la Fédération des magiciens de Lord Dunscon (Rifts World Book 16: Federation of Magic). Un de ses premiers objectifs est de mettre à l'abri les réfugiés de Tolkeen, suite à la chute de la cité (Rifts Aftermath). Nous sommes en 109 PA (2395 après J.-C.) dans la chronologie du jeu et Tolkeen vient de tomber entre les mains des troupes coalisées (toute la série Rifts Coalition Wars). Un jeu à missions? C'est très réducteur, et un peu facile, pour cet univers où l'élaboration des scénarios à partir des personnages-joueurs me paraît encore la meilleure option.

Mais tout n'est pas à jeter dans Rifts Savage Worlds, loin de là. Ça reste de la belle mécanique et de bien beaux ouvrages. Et il y a une idée qui me plaît tout particulièrement, c'est la base géographique de la Légion de Demain: Castle Refuge (Château-refuge en français). Un authentique château-fort médiéval européen bâti dans les Monts Ozarks, à la limite entre le Missouri et l'Arkansas. Surtout que ce château-fort existe réellement! Enfin presque. Il s'agit de la Forteresse médiévale d'Ozark, un chantier débuté en 2009 où des Français et des Américains ont commencé à édifier un château-fort français du XIIIème siècle en se servant des techniques de l'époque. Malheureusement ce chantier est stoppé depuis des plombes, faute de financement, et ça n'a pas l'air parti pour reprendre de si tôt. Dans tous les cas, dans le Méga-univers de RIFTS, aucun financeur n'a pointé le bout de son nez avant le Grand Cataclysme de 2098 puisque ce sont des D-Bees (des nains!) arrivés après l'éruption des lignes ley qui ont achevé la construction de l'ouvrage. En plus de rénover les ruines du château-fort, les nains ont installé tout le confort moderne: isolation, double vitrage MDC, énergie nucléaire, canons ioniques...

Dans le monde réel, c'est bien dommage que ce chantier atypique soit à l'arrêt. Ça vous aurait bien plu de visiter la place? Alors j'ai une bonne nouvelle: le modèle de la Forteresse médiévale d'Ozark est français. Il s'agit du château de Guédelon, dans l'Yonne, dont le chantier, débuté en 1997, avance de façon autrement plus gaillarde que son cousin américain. Je dis "bonne nouvelle" car Guédelon peut être visité et que, pour un européen francophone, l'Yonne c'est beaucoup plus proche, et accessible, que l'Arkansas. Tiens, je pourrais faire une rubrique TOURISME ou VACANCES...

Vous trouverez les plans de Castle Refuge aux pages 30-31 du Game's Master Handbook de Rifts Savage Worlds.

 

La Forteresse médiévale d'Ozark, telle qu'elle est et telle qu'elle aurait dû être.

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AMÉRIQUES, #MARTIN DE DIEGO ART, #TOURISME
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :