Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Celles et ceux de mon âge se rappellent peut-être les images télévisées de la Révolution roumaine de 1989. Ce qu'on nous avait vendu à l'époque comme un soulèvement populaire semble avoir été, pour partie, un coup d'état orchestré par des archontes du régime communiste pour se débarrasser de Nicolae Ceaușescu. Les origines et le déroulement de cette révolution sont, encore aujourd'hui, assez mystérieux et, ce faisant, plutôt fascinants. D'autant plus que ses commanditaires ont eu à cœur de multiplier les mystifications (les "massacres" de Timișoara, le procès expéditif des Ceaușescu, les snipers, le labyrinthe...) pour dissimuler la réalité du changement de pouvoir.

Je me rappelle surtout des affrontements dans Bucarest. Les commentateurs nous parlaient tout le temps de la Securitate, une sorte de corps d'élite loyal au dictateur et bien décidé à lutter jusqu'à la mort (un peu comme ces mêmes médias occidentaux allaient nous présenter la Garde républicaine irakienne, l'année suivante, lors de la Guerre du Golfe). La nature de ces affrontements reste très nébuleuse, avec de nombreux quiproquos (des insurgés se sont régulièrement tirés dessus, pensant avoir à faire à des loyalistes en face) et des snipers à l'identité mystérieuse.

Reste ce terme de "Securitate" qui sonne un peu comme Gestapo ou Milice française. Peu importe la réalité historique de la dite Securitate au final, ce qui m'intéresse c'est la part imaginaire contenue dans ce terme. Dans mon post consacré à Vlad III Basarab, j'ai évoqué une police politique totalement dévouée à l'éradication de "l'ennemi intérieur" dans la nouvelle Principauté de Valachie. En réalité, cette Securitate riftsienne est entièrement contrôlée et manipulée par les Vampires de Vladapar. Ses agents servent, avant toute autre chose, et à leur insu, les intérêts de l'Entité Vampire.

Cette Securitate fait un peu tâche dans mon setting valaque. La principauté roumaine présente plutôt un décor mêlant des éléments Post-post-apo, Fantasy et Historique (le XVème siècle bien sûr), tandis que la Securitate a un design clairement futuriste avec, peut-être, une petite touche 1945-1989. Comme dit dans mon post vladtepesien, la Securitate est équipée par TRIAX et la NDR. Les teutons pensent fournir du matos à une unité combattante d'humains suprématistes, pas à une police politique au service d'une Entité Vampire!

Et les services de renseignements de la Confédération allemande trouveront bien peu d'interlocuteurs pour leur révéler le pot aux roses. La Valachie de RIFTS n'est pas la Roumanie de la seconde moitié du XXème siècle: pas de routes, pas de réseau de télécommunications, pas de médias, pas de ville d'importance... Les sujets du voïvode ignorent totalement l'existence d'une police secrète. Même au sein de l'aristocratie, bien peu de monde est au courant de son existence. Au final, la Securitate de RIFTS c'est comme les vampires: une rumeur et des histoires (sinistres) qu'on se raconte au coin du feu...

En attendant, moi j'ai besoin de matériel graphique pour représenter cette Securitate du Futur. Du coup, je suis allé regarder ce que je pouvais dégoter comme illustrations adaptées sur l'intertoile. Quelle ne fut pas ma surprise de trouver très rapidement des images avec cet intitulé "Securitate", des images issues du jeu d'escarmouche avec figurines Infinity. L'univers d'Infinity m'est quasi-inconnu aussi je vous la fais simple: l'une des factions du jeu, les Nomades (des anarcho-libertaires technophiles si j'ai bien compris) du vaisseau-mère Tungunska, comprend des figurines estampillées "Securitate". De vieilles figs' à priori, de la première version du jeu (corrigez moi si je me trompe).

Je cite: "The Securitate is the paramilitary Security Intervention organisation of Tunguska. It is a direct tactical response and combat control force. It also does police and legal work in the spacecraft, stopping clans, mafia or factions from breaking the internal laws. The situation in Tunguska is like a powder keg ready to explode and it needs an iron hand to control it. The quality of the Securitate members is constantly put to the test which has made them one of the best security forces in their space sector." Securitate... Tungunska... Ça fleure bon l'ancien bloc soviétique tout ça.

Bref, les figs' "Securitate" d'Infinity vont me servir à représenter les agents de la Securitate de RIFTS, tout bêtement. À priori, il en existe deux modèles seulement.

 

Tag(s) : #RIFTS: VIGNETTE, #EUROPE, #ROUMANIE, #FIGURINES, #INFINITY
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :