Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Illustration de John Zeleznik.

🍁 "The cover is by John Zeleznik, and depicts Tundra Rangers defending one of their winter strongholds." [page 2, Rifts World Book 20: Canada] 🍁 

En français, ça donne: "La couverture est de John Zeleznik. Elle montre des Tundra Rangers défendant l'une de leurs place-fortes hivernales." Mais contre qui?

Je n'étais absolument pas parti pour vous décrypter la couverture de Rifts World Book 20: Canada. Elle est sympa mais elle ne casse pas trois pattes à un canard. John Zeleknik est un artiste honnête mais, bien que je sois un gros fan de Rifts, je l'ai toujours trouvé plus inspiré pour les couvertures d'autres gammes (ahhh, ses couv's de Shadowrun!) que pour celles qu'il a réalisées — et réalise encore — pour mon JdR préféré. Donc, non, je ne voulais pas spécialement décrypter celle-ci. J'ai juste changé d'avis en rédigeant mon article sur l'imaginaire "canadien" présent, ou pas, dans Rifts World Book 20: Canada.

Que voit-on sur cette couverture?

De la neige, du relief, des résineux. Le Canada, quoi. Je ne crois pas — mais je peux me tromper — que John Zeleznik avait une localisation plus précise en tête en faisant cette suite — et la suite va montrer que la précision ce n'est pas trop son truc... — mais, perso, j'image bien cette peinture avoir pour cadre les Monts Mackenzie, entre le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest. Pourquoi à cet endroit précisément et pas dans les Rocheuses canadiennes, par exemple? Parce que on trouve dans Rifts World Book 20: Canada (page 83) une petite carte moche qui montre où "patrouillent" les Tundra Rangers. Une petite carte qui montre que les Tundra Rangers ne s'approchent guère de l'ancienne frontière entre l'Alberta et la Colombie-Britannique. Ça doit s'expliquer par la présence du Super-Nexus maléfique de Calgary qui rend le coin particulièrement hostile pour ces "champions du Bien" que sont les Tundra Rangers (RWB20, pages 95-97, et Rifts World Book 35: Megaverse in Flames, pages 39-55). Enfin je crois.

Voilà pour la géographie. Que voit-on encore?

Quatre gars en uniforme, quatre soldat·es. Les trois en blanc, au premier et deuxième plans, sont des Tundra Rangers. Le·la quatrième, au troisième plan est un·e "Deadboy" (► un·e soldat·e) de la Coalition. Mais qu'est-ce qu'il·elle fout là?

Tundra Ranger. Par Michael Wilson.

Mais commençons par les Tundra Rangers. Il·elles sont au Canada ce que la New Navy est aux océans: une ancienne unité militaire, estampillée "gentille", qui a survécu au Grand Cataclysme et traversé le temps jusqu'à l'époque de Rifts. Bon, concernant les Tundra Rangers, il faut bien comprendre qu'il·elles ont VRAIMENT traversé le temps! Quelques temps après le Grand Cataclysme, leur base militaire, Fort Smith dans les Territoires du Nord-Ouest, fut prise dans une sorte de tempête magique spatio-temporelle — ouais gros! — qui a emmené tous ses habitants au même endroit mais 265 ans plus tard, en 81 PA (c-a-d 2367 après J.-C.)! Contre leur gré: personne ne leur a demandé leur avis.

Lors du Grand Cataclysme, Fort Smith était LA base fédérale canadienne. De nombreux·ses militaires et, surtout, les membres survivants de la Gendarmerie royale du Canada (les fameux "Mounties") s'y sont rendu·es après l'éruption des lignes ley et la destruction de leur quartier-général d'Ottawa. Le temps de s'y installer, de s'organiser et — hop! — un petit saut dans le futur!

Militaires et Mounties prennent alors le nom de "Tundra Rangers". Et décident de faire partie du camp des "gentils" et de sauver les habitant·es du Canada — humain·es, mutant·es et D-Bees confondu·es — des "méchants" (les démons, les monstres, les bandits... la Coalition?). Un peu comme les Cyber-Knights, avec un code de l'honneur assez similaire mais sans l'armure bionique et l'épée psionique qui brille.

Dans les dessins de Michael Wilson les représentant (page 82 et 84, RWB20), vous noterez le bel écusson avec une feuille d'érable bicolore (rouge et blanche, je suppose) sur le pectoral gauche (à droite pour toi, ami·e lecteur·trice) et les épaules. Nos Tundra Rangers se considèrent toujours comme des Canadien·nes; et les plus ancien·nes parmi eux·elles ont connu le Canada d'avant le Grand Cataclysme. D'ailleurs leur code commence par "Canada is a free and beautiful land of diverse people..." Comme c'est beau... J'ai presque envie de chanter "Ô Canada".

Mais revenons au quatrième gus, à l'arrière-plan: le·la soldat·e coalisé·e. Qu'est-ce qu'il·elle fout là? Allié·e ou ennemi·e?

Les Tundra Rangers sont de chauds partisans de la démocratie et de l'amitié entre les races. Ça ne doit pas en faire des super potes de la Coalition (une dictature humaine suprématiste pour rappel). De là à se mettre sur la tronche?

Sur la couverture, on ne sait pas sur qui tire le Tundra Ranger de droite. Quant au Deadboy à l'arrière-plan, on ne le voit pas mettre mettre en joue ou tirer sur les Tundra Rangers. Il a bien l'air de se diriger vers les Tundra Rangers mais est-ce pour leur défoncer la gueule? Mystère. Dit autrement: rien n'indique que les Tundra Rangers soient en train de défendre leur "place-forte" contre la Coalition. 

Personnellement, j'aurais eu tendance à penser que, effectivement, il s'agit d'une bataille entre Tundra Rangers et Coalisé·es. Mais il y a un détail qui m'interpelle. Ou, plutôt, deux détails... Regardez bien les uniformes des Tundra Rangers: on y retrouve les écussons avec feuilles d'érable. Sauf que, sur cette couverture et contrairement aux illustrations intérieures de Michael Wilson, les feuilles d'érable ont un crâne en surimpression. Et le crâne c'est l'emblème de la Coalition!

What The Fuck! Ou, en bon français, qu'est-ce que c'est que ce bordel!!!

Pourquoi Diable John Zeleznik a-t-il représenté ces Tundra Rangers avec des insignes coalisés? Quelles consignes et indications Kevin Siembieda lui a-t-il données en lui commandant cette couverture? Heureusement que le dos de la couverture précise bien qu'il s'agit de "Tundra Rangers défendant l'une de leurs place-fortes hivernales" parce que, sans ça, j'aurais de sérieux doutes sur l'identité des trois soldats en blanc... Et j'aurais pu imaginer des soldats coalisés en "tenue hiver". Mais, non, ce sont bien des Tundra Rangers. Erreur? Private joke? Craquage? La présence de ces écussons restera un mystère...

TR-500 Tundra Ranger Heavy Laser Turret. Illustration de Michael Wilson. [Merci à Gridal!]

L'écoutille par laquelle sortent (rentrent?) les deux Tundra Rangers armés est l'entrée d'un TR-500 Tundra Ranger Heavy Laser Turret, un bunker blindé et armé à 1030 CMDg cumulée. Avec 48 mini-missiles et un canon-laser à 1d6x10 MDg (1d12x10 avec mes règles maison).

Et, maintenant, place aux choses sérieuses: les guns! Les Tundra Rangers ont dans leur arsenal les mêmes armes que celles retrouvées par la Coalition dans les complexes souterrains enterrés sous l'Illinois. Et pour cause: dans les deux cas, ce sont les stocks des forces armées nord-américaines pré-cataclysmiques.

Démonstration:

Le soldat debout — celui qui ne tire pas — tient dans sa main droite un C-29 "Hellfire" Heavy Plasma Cannon (page 93, Rifts World Book 11: Coalition War Campaign). 5,4 kg (d'une seule main! costaud le gars!) et 1d6x10 MDg (1d12x10 avec mes règles maison, autant que le gros canon-laser derrière lui).

 

C-29 "Hellfire" Heavy Plasma Cannon. Illustration de Wayne Breaux.

Le soldat en dessous, le black avec le masque sur les yeux, tire avec un C-14 "Fire Breather" Assault Laser and Grenda Launcher (page 258, Rifts Ultimate Edition). 4,5 kg, un laser à 3d6 MDg (3d12 chez moi) et des grenades à 2d6 MDg (2d12...). 

 

C-14 "Fire Breather" Assault Laser and Grenda Launcher. Illustration de Kevin Long.

En dessinant les flingues, John Zeleznik s'en est scrupuleusement tenu au texte et aux modèles graphiques de ses prédécesseurs. À se demander si notre artiste est si imprécis que ça, comme j'ai pu l'avancer précédemment. Ça rend encore plus mystérieux ces insignes coalisés à feuille d'érable... 

Et c'est tout pour aujourd'hui. Vous pouvez retourner à une activité normale.

 

Et lui? RAS.
Tag(s) : #LA COUVERTURE DÉCRYPTÉE, #AMÉRIQUES, #CANADA, #JOHN ZELEZNIK ART, #TUNDRA RANGERS, #MICHAEL WILSON ART, #WAYNE BREAUX ART, #KEVIN LONG ART, #ARMES & ARMURES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :