Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans les confins du Méga-univers se trouve une planète particulièrement louche: Eylor (pages 72-73, Rifts World Book 2: Atlantis).

Et pour cause: de la taille de Jupiter, Eylor est en réalité un être vivant! Un gigantesque organisme doté d'une profusion d'appendices oculaires, de toutes tailles, comme le montre l'illustration ci-jointe. Les infâmes Splugorths et leurs Laquais y prélèvent des "Yeux" d'Eylor — les plus petits ont la taille d'une balle de ping-pong — et s'en servent pour confectionner des artefacts de bio-sorcellerie forcément maléfiques ("Bio-wizardry" en VO).

Ça fait un petit moment que je souhaitais vous refourguer cette illustration qui va très bien pour représenter "Eylor l'Être-Planète". Voilà qui est fait. Malheureusement, je ne connais pas le nom de l'artiste. Si quelqu'un·e sait...

Si je ne dis pas de bêtises, cette illustration a été réalisée à l'origine pour représenter Zhudun, un astre vivant ET maléfique qui arpente l'espace infini (?) autour d'Abeir-Toril, la planète des Royaumes oubliés. Ça fait très lovecraftien tout ça, non? Mais je rappelle que, même si ils aiment le business et le luxe, les Splugorths restent des Grands Anciens dans l'âme. Enfin je crois...

Des PJ sont peu susceptibles de débarquer un beau matin sur Eylor, la planète vivante. Mais ils ont beaucoup plus de chance — si on peu appeler ça de la "chance" — de croiser des Laquais de Splugorth équipés d'artefacts bio-ensorcelés avec, comme ingrédient principal, un Œil d'Eylor.

À la surface d'Eylor. Illustration de Mike Gustovich.
Tag(s) : #DIMENSION, #SPLUGORTHS, #EYLOR, #ATLANTIS, #BOOK OF MAGIC, #BIO-WIZARDRY, #MIKE GUSTOVICH ART, #BESTIAIRE, #RIFTS VIGNETTE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :