Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Illustration de Wayne Reynolds.

Maintenant que j'ai dit que les magos étaient chiants (ici, ici et ici), qu'est-ce que je propose pour changer la donne? J'aurais dû commencer par les bases: mes règles maison relatives à TOUS les magos, mais ça sera pour une prochaine fois. Car aujourd'hui je voudrais vous (re)parler des Shifters (Rifts Ultimate Edition). 

Les Shifters sont des invocateurs. Là où les Ley Line Walkers et les Ley Line Rifters utilisent leurs pouvoirs pour aller dans d'autres Dimensions, les Shifters utilisent leurs talents pour faire venir des "choses" d'autres Dimensions dans la leur. Un peu comme dans l'univers d'Ambre où les Ambriens peuvent se déplacer d'Ombre en Ombre tandis que les membres des Cours du Chaos font venir des éléments des Ombres à eux.

Donc les Shifters invoquent des machins. Le plus souvent des entités surnaturelles profondément malveillantes. Ça a l'air sinistre mais ça ne l'est pas tant que ça. Ce qui serait vraiment glauque, ce serait un Shifter malveillant qui invoquerait une entité surnaturelle bienveillante et lui ferait faire des trucs moches... Ça, ça serait vraiment flippant.

Donc les Shifters invoquent des machins. Et ça peut être super intéressant à jouer. Et super dangereux pour le PJ Shifter. Car, oui, effectivement, l'entité surnaturelle invoquée va lui obéir. Mais elle va lui obéir à la lettre. Car l'entité surnaturelle — et peu importe qu'elle soit maléfique ou pas — n'a aucune envie d'être invoquée et soumise à un bête mortel. Aucune. En conséquence, elle va tout faire pour se rendre insupportable et être renvoyée dans sa Dimension d'origine. Et un des meilleurs moyens à sa disposition pour ce faire ce n'est pas de lui désobéir — ce qu'elle ne peut pas faire, de toute façon — mais bel et bien de lui obéir en tout, bien au-delà de ce qu'attendait son maître... Du coup, le Shifter a tout intérêt à être EXTRÊMEMENT carré et prudent dans ce qu'il demande à l'entité invoquée. 

Il y a quelques années de ça, j'avais lu un recueil de nouvelles Fantastiques écrit par une auteure francophone — il faudrait que je retrouve la référence... — qui valait son pesant de cacahuètes. Dans l'une des nouvelles de l'ouvrage, une créature surnaturelle exauçait les souhaits. Et c'était un carnage.

Illustration de Gerald Brom.

Je vous donne un seul exemple (le seul dont je me rappelle en fait...): une femme demandait à cette créature de lui faire perdre un certain nombre de kilos. La créature s'exécuta et la femme se retrouva avec quelques kilos en moins. Elle fut tuée sur le coup puisque la créature lui retira une tranche entière de sa personne au niveau du tronc. Lui aurait-elle précisé qu'il s'agissait de kilos de gras que rien n'aurait empêché la créature de lui enlever du gras de façon assez sanglante. Lui aurait-elle demandé "à maigrir" que la créature aurait pu lui jeter une malédiction semblable à celle subie par Billy Halleck dans La peau sur les os

La quémandeuse aurait, peut-être, dû commencer par un "Tu ne me feras aucun mal"...

Vous avez compris l'idée? Que le Shifter a tout intérêt a bien formuler ses demandes sous peine de subir les pires catastrophes. Car chaque ordre qu'elle reçoit est, pour l'entité soumise, une arme potentielle utilisable contre son "maître".

Et, en termes de jeu, c'est super intéressant. Pour peu que le joueur et le MJ jouent le jeu justement. Il faut que ces deux là s'entendent bien et ne basculent pas dans d'infinies arguties pseudo-juridiques sur le sens qu'il fallait donner aux ordres du Shifter. Ça devrait être rendu plus facile — enfin, j'espère... — par le fait que ce qui nous intéresse n'est pas le sens implicite des ordres du Shifter mais leur sens explicite. Comme dit un peu plus haut, l'entité surnaturelle va se servir de la lettre de l'ordre formulé. Elle ne va pas chercher à détourner ce qui lui est demandé pour nuire au Shifter. Non, elle va chercher à faire EXACTEMENT ce qui lui est demandé. Et le Shifter risque d'être désagréablement surpris par les conséquences de ce qu'il a formulé...

MJ et joueur doivent noter pour chaque entité invoquée les ordres formulés. À la lettre donc.

On en reparle un des ces quatre. Le sujet est riche...

Illustration de Wayne Reynolds.
Tag(s) : #O.C.C & R.C.C., #BOOK OF MAGIC, #GERALD BROM ART, #WAYNE REYNOLDS ART, #FAN SERVICE, #RIGOLONS AVEC LES MAGOS, #SHIFTERS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :