Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rifts Sourcebook 3: Mindwerks a une place à part dans mon petit cœur de fan de Rifts: c'est le premier ouvrage de Rifts que je me suis procuré! Bien longtemps avant les autres: j'ai dû l'acheter au milieu des années 90 tandis que j'ai commencé à collectionner TOUS les autres ouvrages de Palladium Books à partir de 2015.

Je me souviens avoir acheté Rifts Sourcebook 3: Mindwerks par curiosité. À l'époque, je découvrais les couvertures des suppléments Rifts dans feu Casus Belli première génération et ce jeu m'intriguait déjà. Et pour cause: des vampires sur la couv' de RWB1: Vampire Kingdoms, de la Space Fantasy sur celle de RWB2: Atlantis, du méd-fan sur celle de RWB3: England, des mechas sur celle de RWB5: Triax & The NGR... Qu'est-ce que c'est que ce machin!!??? Et là, dans ma boutique de l'époque, je découvre Rifts Sourcebook 3: Mindwerks qui m'attendait sur une étagère. C'était la première fois que je trouvais un supplément Rifts ailleurs que sur une photo de Casus Belli. Je l'achète.

Sur la couverture: une femme très métallique, des monstres dans des cuves, des "scientifiques" (ou techniciens), un laboratoire géant. Un décor assez sombre où l'on se dit que l'on ne doit pas être chez les "gentils".

À l'intérieur de l'ouvrage: 36 pages consacrées à la mégacorpo, malveillante et secrète, Mindwerks, 21 pages consacrées aux RCC (► races jouables) et aux monstres "d'Allemagne et de Pologne", 9 pages consacrées aux Gene-Splicers (des êtres démoniaques amateurs de manipulation génétique), 7 pages consacrées à la Forêt Noire (plutôt mal fréquentée), 8 pages consacrées aux machines de guerre de la NDR et de l'Empire Gargouille, 20 pages consacrées au royaume polonais de Tarnów et, à la fin, quelques cartes et tables d'expérience. La partie dévolue à Mindwerks proprement dit n'occupe qu'un tiers de l'ouvrage en définitive.

En préambule, Kevin Siembieda explique que le texte de Rifts Sourcebook 3: Mindwerks aurait dû faire partie de Rifts World Book 5: Triax & the NGR mais que le livre aurait été trop gros (???) et que, du coup, ils en ont fait un supplément à part. Et, effectivement, Rifts Sourcebook 3: Mindwerks vient compléter ce qui est dit de cette partie de l'Europe dans Rifts World Book 5: Triax & the NGR.

Mais lorsque j'ai lu Rifts Sourcebook 3: Mindwerks, je ne connaissais ni le livre de base ni Rifts World Book 5: Triax & the NGR. Je ne connaissais pas non plus le système Megaversal (le système de règle des jeux de Palladium Books). Du coup j'étais un peu perdu à la lecture... D'autant plus que, comme souvent avec Rifts, les rares éléments de background sont superficiels, mal rangés et incohérents. Bref, je ne comprenais pas grand chose à ce que je lisais... Et, pendant longtemps, j'ai cru que je me trouvais aux portes d'un monde mystérieux, au background dense et difficilement accessible, réservé aux seuls initiés, alors que, en réalité, il s'agit surtout d'un univers bordélique et WTF!

Mais revenons à la couverture de Kevin Long.

Commençons par la boss, au premier plan: Angel Herrenisel, la Directrice Générale de Mindwerks. Ou plutôt, je devrais dire: die Generaldirektorin. Que voit-on? Un corps métallique avec une face humaine. Angel Herrenisel est bi-classée Cyborg / Cyber Doc. Accessoirement, elle a plus de trois siècles et est totalement folle. 

Kevin Long, l'artiste, a pas mal insisté sur le côté "méchante": elle a un vrai sourire malveillant, elle a des jolies griffes au bout de ses doigts bioniques, elle a une cape qui ne dépareillerait pas sur un seigneur du Mal médiéval-fantastique et cette cape est tenue par une magnifique broche ornée d'une tête de mort  cornue et ailée. Des ailes de chauve-souris bien évidemment. C'est caricatural mais qu'est ce que c'est bon.

Elle tient dans sa main un cerveau dont on ne sait pas trop si, derrière sa carapace métallique, il est robotique ou organique. On retrouve un cerveau semblable à un autre endroit sur la couverture mais j'y reviendrai après.

Angel Herrenisel est un personnage assez fascinant, voire assez fascisant dans mon Rifts à moi. De prime abord. si on regarde un peu plus attentivement, on se rend compte que le background du personnage est copié sur celui d'ARCHIE 3, l'Intelligence Artificielle mégalomane planquée quelque part sous la côte Est des anciens USA (Rifts Sourcebook One, entre autres ouvrages).

Démonstration [pas de moi]:

Angel Herrenisel travaillait pour une mégacorpo avant le Grand Cataclysme (comme ARCHIE 3). Elle a pris les commandes de la mégacorpo lors de l'éruption des Rifts (comme ARCHIE 3).  Elle a survécu dans un complexe souterrain (comme ARCHIE 3). Elle a essayé de venir en aide aux survivants de la Surface après le Grand Cataclysme (comme ARCHIE 3). Elle a fondé des communautés pacifiques qui ont été massacrées sauvagement (comme ARCHIE 3). Cette catastrophe l'a rendue totalement folle (comme ARCHIE 3). Elle a perdu la plupart de ses employés suite à cette expérience malheureuse (comme ARCHIE 3). Elle se prend maintenant pour une sorte de divinité destinée à régner sur le monde (comme ARCHIE 3). Elle a des grosses tendances sadiques (comme ARCHIE 3). Elle œuvre en secret (comme ARCHIE 3). Elle a créé des légendes pour inspirer la peur et dissimuler la vérité (comme ARCHIE 3). Elle est super branchée technologie (comme ARCHIE 3). Elle dispose d'une armada de serviteurs robotiques (comme ARCHIE 3).  Elle aime bien kidnapper des personnes innocentes pour se livrer à des expériences cruelles sur leur personne (comme ARCHIE 3), et caetera.

Kevin... Tu aurais pu faire un effort.

Bref, le background de der Engel der Vernichtung — son petit surnom — mérite amplement d'être remanié. Ou celui d'ARCHIE 3, au choix. Surtout que Angel Herrenisel développe une haine pathologique envers Triax, la NDR et l'Humanité en général, sans que l'on comprenne vraiment pourquoi.

Retenez juste qu'elle est très méchante. Passons à la suite.

Qu'est-ce que l'on a derrière elle? C'est quoi ces créatures démoniaques en train de "flotter" dans des cuves? Des Brodkils?

Ce que l'on appelle "l'Empire Brodkil" est un paravent pour les ambitions de Mindwerks. Mindwerks arme en secret l'Empire Brodkil dans sa lutte contre la NDR. Elle leur fournit des extensions bioniques — dont les Brodkils raffolent — et des conversions M.O.M. (Mind Over Matter, la technologie qui permet de créer les "Crazies"). En conséquence, on peut supposer que les Brodkils sont nombreux dans les souterrains du complexe Mindwerks, où ils viennent se faire greffer les œuvres issues du cerveau dément de Angel Herrenisel.

Peut-être, mais les gros machins patibulaires de la couverture ne sont pas des Brodkils. Les Brodkils n'ont pas d'ailes. Ils n'ont pas de pavillons à leurs oreilles. Ils n'ont pas non plus d'appendice caudal. Contrairement aux gros machins (que je vois verts mais c'est peut-être mon daltonisme). Ensuite les Brodkils font 2m70 de moyenne (d'après Rifts Sourcebook One première version), tandis que les "gros trucs" atteignent les quatre mètres, si on compare aux humains présents sur la couverture. Mais alors, si ce ne sont pas des Brodkils, qu'est-ce que c'est???

Pages 70-71 de Rifts Sourcebook 3: Mindwerks, on découvre les "Monsters Brodkils". Ils ont des ailes. Ils ont des queues. Ils ont l'air très très méchants. Presque ils pourraient faire l'affaire.

Mais en fait non.

Ils font 2m70 eux-aussi: trop petits. Ils ont entre deux et quatre paires de bras, contre une seule paire pour les créatures en cuve de la couverture. Et, surtout, ces "Monstres Brodkils" ont été créés par les sinistres Gene-Splicers et n'ont rien à voir avec Mindwerks... Échec.

Donc ça restera un mystère. Autant certaines couvs' de la gamme sont super raccord avec le texte des suppléments qu'elles illustrent, autant d'autres sont beaucoup moins fiables, plus approximatives... Mensongères donc.

Autre mystère: c'est quoi le cerveau métallique qu'ils sont en train de mettre à l'intérieur du crâne de la créature dans la cuve au premier plan? Angel Herrenisel en tient un exemplaire dans sa main et on en voit sur les écrans (de contrôle) des techniciens. 

Dans Rifts, il est commun de mettre les cerveaux (organiques) des Cyborgs dans des enveloppes de métal. Mais les monstres en cuve de la couverture ne ressemblent guère à des Cyborgs mais bel et bien à des êtres de chair. À moins que Mindwerks ne conçoive des streumons synthétiques ayant l'apparence d'un être vivant, de la même façon que Triax fabrique des Cyborgs espions ayant l'apparence de Gargouilles (Rifts World Book 5: Triax & the NGR)?

Le cerveau métallique est doté d'excroissances. Celles-ci ne sont pas sans rappeler celles que les Crazies ont sur le crâne. Est-ce que c'est une coïncidence? Est-ce qu'il s'agit là d'un cerveau organique doté d'une enveloppe bionique et d'une conversion Crazy? Hum... Ça commence à faire beaucoup. Surtout si on l'intègre dans le crâne d'une créature qui n'apparaît nulle part dans Rifts Sourcebook 3: Mindwerks. Mais c'est Rifts: tout est possible. Y compris des Brodkils géants mutants cyborgs crazies!

Il n'y a pas que Angel Herrenisel et des les gros monstres sur cette couverture. Il y a aussi des laborantins humains dans le complexe souterrain Mindwerks.

Du moins 80% des corporates Mindwerks sont humains, les autres sont des Brodkils ou des D-Bees. Même si j'ai du mal à imaginer un Brodkil en costard-cravate ou en tenue de laborantin... Parmi ces corporates, 40% sont des Cyber-Docs, 40% des Opérateurs et 20% des Crazies. Pourquoi pas. Mais l'élément important dans la description du "Typical Human Technician" c'est ce qui se passe dans leur tête.

Ils sont "Froids. Ils ont peu de respect pour la vie. Ils sont obéissants et loyaux envers les maîtres de Mindwerks. La plupart méprisent les humains de la Terre des Rifts en général et ceux de la NDR, et Triax, en particulier. (...) La plupart sont des sadiques et des brutes cruelles. Nombre d'entre eux sont obsédés par le développement et l'expérimentation de la technologie M.O.M., indépendamment du prix à payer pour les cobayes. Ils sont nombreux à souffrir d'un complexe délirant mégalomaniaque. Un dixième [seulement?] considère que l'Ange de la Mort (Angel Herrenisel) et l'Ange de la Vengeance (sa fille "adoptive", une Cyborg démente) sont des déesses vivantes."

On dirait un croisement entre des cultistes et des savants fous (des "méchants", pas des gentils foufous façon Pacôme de Champignac ou Tryphon Tournesol!). Et c'est comme ça que l'on doit les interpréter et les jouer je pense.

Notez l'obscurité relative de la salle du laboratoire. Ça donne une petite idée de comment on peut se représenter le complexe Mindwerks: un Donjon! Un Donjon S-F et horrifique mais un Donjon quand-même.

Pour conclure, juste dire que j'aime bien cette couverture. Kevin Long a bien travaillé (beaucoup plus que sur Rifts World Book 9: South America Two!). L'illustration rend bien compte de l'imaginaire que l'on peut associer à cette mégacorpo démente et malveillante. Je valide.

Merci à Killerklown pour l’orthographe allemande de "Generaldirektorin".

 

Tag(s) : #LA COUVERTURE DÉCRYPTÉE, #MINDWERKS, #EUROPE, #KEVIN LONG ART, #EMPIRE BRODKIL, #M.O.M., #BIONICS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :