Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon millième post a nécessité un peu de boulot de ma part. Un peu, beaucoup. Je vais pouvoir souffler avec cette couverture de Rifts World Book 5: Triax & The NGR, par Kevin Long, qui présente beaucoup moins d'éléments à expliciter. À moins que je commence à vous détailler chaque partie du gros mecha qui remplit la couverture mais je vais essayer de me retenir...

Comme son nom l'indique, Rifts World Book 5: Triax & The NGR est le cinquième World Book de la gamme. Par rapport à ses quatre prédécesseurs, il apporte une dose massive de S-F. Soyons plus précis: il apporte une dose massive de mechas!

Stuttgart?

Les quatre premiers World Books (Vampire Kingdoms, Atlantis, England et Africa) étaient plus branchés Fantasy et Horreur. Il y avait bien un peu de technologie Kittani dans Rifts World Book 2: Atlantis mais ça n'était pas représentatif du reste de l'ouvrage, rempli à la gueule de magies étranges et déviantes. Rien de tout ça dans Rifts World Book 5: Triax & The NGR! Hormis un ou deux magos tziganes, cet ouvrage est, avant toute autre chose, un hommage aux séries, films d'animation et mangas japonais des années 80 et 90 mettant en scène des robots humanoïdes géants pilotés. Un hommage doublé d'un plagiat puisque les lecteurs et lectrices averti·es reconnaîtront dans les illustrations de l'ouvrage des morceaux entiers de Bubblegum CrisisMetal Skin Panic MADOX-01, Appleseed, Robotech, GundamDominion: Tank PoliceVenus Wars, Tekkaman Blade... Bref, l'Allemagne de Rifts fait beaucoup plus nippone que teutone!

Allez, hop, c'est parti pour le décryptage de la couverture. Ça va être rapide...

undefined
Triax X-2000 Dyna-Max. Illustration de Kevin Long.

Nous sommes en 103 PA, à priori.

Ce mecha, ci-dessus, est un Triax X-2000 Dyna-Max, un mecha de 7,6 mètres de haut conçu pour lutter d'égal à égal contre les gargouilles, les dragons, les Élémentaires et tous les machins surnaturels ou magiques géants vomis par les Rifts. Comme son nom l'indique, le Triax X-2000 Dyna-Max a été élaboré par la méga-corporation Triax, pour le compte de l'armée confédérale de la NDR. Il y a un pilote et un co-pilote, tous deux logés dans le thorax de l'engin.

Les X-2000 ont des couleurs de série: gris clair, noir, rouge cramoisi, vert et camouflage. Curieusement, celui de notre couverture est bleu... Soit.

Avec 3485 CMDg cumulés et une Force de 50, c'est du costaud. Auxquelles il faut ajouter 12 missiles, 28 mini-missiles, des lasers, des rail guns, des lance-flammes... Manifestement, ce n'est pas un engin de chantier (pages 70-73, Rifts World Book 5: Triax & The NGR).

Un gros mecha militaire occupe donc la moitié de la couverture. C'est représentatif du reste de l'ouvrage: dans les 224 pages de Rifts World Book 5: Triax & The NGR, les machins en métal conçus pour tuer occupent bien la moitié de l'ouvrage. C'est représentatif et ça change des précédents World Books. La couverture de Rifts World Book One: Vampire Kingdoms nous montrait des milliers de vampires rassemblés sous une pyramide aztèque. Celle de Rifts World Book 2: Atlantis nous présentait un décor antique et exotique avec une touche Space Fantasy. La couverture de  Rifts World Book 3: England versait dans le méd-fan le plus classique. Quant à celle de Rifts World Book 4: Africa, avec ses squelettes en train de s'extraire du sol de la savane, c'est de l'Horreur pure. Comme dit précédemment, Rifts World Book 5: Triax & The NGR fait office de piqûre de rappel: Rifts, c'est aussi de la Science-Fiction!

Le Triax X-2000 Dyna-Max étant le seul "personnage" présent sur cette couverture, regardons un peu le décor. Où sommes-nous?

Il y a cette ville en arrière-plan. Elle a un look assez futuriste et paraît intacte. Ce n'est pas une ruine urbaine se décomposant depuis le Grand Cataclysme, c'est une mégacité habitée et — on dirait bien — prospère.

Au vu du sujet de Rifts World Book 5: Triax & The NGR, nous sommes dans l'Allemagne de Rifts. Mais de quelle cité de la Neue Deutsche Republik s'agit-il?

Ah! Il y a comme un (gros) indice: un panneau indicateur avec les lettres "BER". Bergen an der Dumme? Berka? Bersenbrück? Hum... Berlin peut-être. La capitale de la NDR, qui ne sera présentée que, 26 World Books plus tard, dans Rifts World Book 31: Triax Two. Berlin qui a été perdue par les humains pendant presque un siècle, entre 2150 et 2245, lorsque les Brodkils conquièrent, et ravagent, l'est du pays. La reconstruction et la refondation de Berlin en tant que capitale confédérale marquent aussi la reconquête par la NDR de ses marges orientales sur les hordes monstrueuses.

Notre X-2000 Dyna-Max est-il en train de batailler contre des Brodkils revanchards? Hum... Pas si sûr.

Au XXIVème siècle, l'ennemi n°1 de la NDR ce sont les gargouilles.

Vous voyez ces explosions dans le ciel berlinois? Je pense que Kevin Long, l'artiste, les a plus mises là pour faire joli qu'autre chose mais moi j'imagine plutôt des gargouilles — des créatures volantes pour nombre d'entre elles, pour rappel — se faire canonner par la Flak teutone.

Si les humains de la NDR et les hordes monstrueuses de l'Empire Gargouille se mènent une guerre acharnée depuis 38 PA (2324 après J.-C.), on ne sait pas grand chose du front et des zones de combat. Apparemment, la Belgique, la Suisse et l'Autriche se sont vidées de leurs habitants humains suite aux assauts gargouilles. Il semblerait aussi que l'Allemagne ait été peu touchée par les combats.

Qu'en est-il de cet affrontement — le X-2000 Dyna-Max n'a pas vraiment l'air de se livrer à un exercice — à "10 km" de Berlin? Gargouilles? Brodkils? Les deux? Les races monstrueuses arrivent à pénétrer à l'intérieur du territoire allemand? Sur la couverture, Berlin paraît intacte, certes, et Rifts World Book 31: Triax Two, qui reprend la chronologie du jeu jusqu'en 109 PA, ne dit rien d'une offensive monstrueuse sur le territoire de la NDR jusqu'à cette date...

Ça n'a rien d'un détail. Rifts World Book 5: Triax & The NGR nous présente la NDR comme une contrée paisible et à peu près sûre. Rifts World Book 31: Triax Two noircit à peine le trait. La couverture de Rifts World Book 5: Triax & The NGR vient contredire quelque peu ce tableau idyllique.

Kevin? Une explication?

Tag(s) : #LA COUVERTURE DÉCRYPTÉE, #EUROPE, #TRIAX & THE NGR, #MECHA, #KEVIN LONG ART, #BERLIN

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :