Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Martiens, humains et mutants, en 2112 après J.-C.. Illustration de Kevin O'Neill.

Avertissement préalable: ce qui va suivre est présenté pour FALLING SKY, mon jeu de rôle Rifts like amateur,  mais la planète Mars de mon RIFTS à moi est semblable en tous points (voir After the Bomb Book 6: Mutants in Orbit et cette rubrique)!

En recherchant des dessins de Kevin O'Neill, pour mon article sur les Verniens et les Wellsians, j'ai (re)trouvé cette très belle illustration, ci-dessus, du volume 2 de La ligue des gentlemen extraordinaires. On y voit des "Martiens", sortis tout droit du Cycle de Mars de Edgar Rice Burroughs, qui s'apprêtent à livrer bataille contre d'autres Martiens, originaires, quant à eux, de La Guerre des mondes de H. G. Wells.

Et ça m'a donné envie de vous parler de la planète Mars dans l'univers de FALLING SKY.

Une fois encore, je mets la charrue avant les bœufs puisque je veux vous parler de Mars avant même de vous avoir dit quoi que ce soit concernant le système solaire de FALLING SKY. Ou si peu: dans l'article Tempête rouge, je mentionnais la création, par les Loges hermétiques, de bases dans le système solaire. Et ceci avant même le Jour de l'Apocalypse.

En 2112, ces bases se sont transformées en colonies et les humains sont présents sur la plupart des planètes, des satellites, des planètes naines et des planétoïdes du système solaire. Parmi ces colonies, Mars se distingue en cela que la planète rouge a été terraformée: l'être humain peut arpenter sa surface sans protection aucune!

Avant d'aller plus loin, voici mes sources d'inspiration et mes références: Le Cycle de Mars cité plus haut (et ses dérivés rôlistiques: Space 1889 et Revelations of Mars), Gunnm Mars ChronicleGhosts of MarsTerra Formars et La Trilogie de Mars. Et After the Bomb Book 6: Mutants in Orbit bien évidemment! On met tout ça dans mon shaker imaginaire, on rajoute un peu de Mythe de Cthulhu et, hop!, on a la Mars de FALLING SKY.

On a dit "brève présentation"? Allons-y.

Mars a été terraformée. Très rapidement si l'on considère que la planète est vivable et habitable en 2112. Dès les années 1950, des Loges hermétiques envoient des machines autoréplicatives sur Mars pour modifier la composition de l'atmosphère et le climat. Quand le Jour de l'apocalypse survient le 21 décembre 2012, Mars est déjà terraformée, partiellement: un être humain n'a plus besoin de masque pour se promener à la surface de la planète rouge.

Mars a été terraformée mais 90% de la planète échappe aux colons terriens. Dans la seconde moitié du XXème siècle, une Loge hermétique spécialisée dans le génie génétique a créé des mutants capables d'évoluer et de travailler sur Mars alors que le processus de terraformation était en cours. Hélas, en 2012, profitant du chaos provoqué par l'Apocalypse sur Terre, les mutants se sont révoltés, ont massacré une grande partie des humains déjà présents et se sont taillés leurs propres domaines à la surface de la quatrième planète. En 2112, la plus grande partie de Mars est divisée entre leurs empires, royaumes et terres tribales. Ces mutants se divisent en deux grandes catégories: les "colorés" et les "animaux".

Les "colorés" comprennent de nombreuses races différentes. Comme leur nom l'indique, ils sont assez proches de nous. D'un point de vue morphologique, ils vont se distinguer par la taille, la couleur de peau et le nombre de membres. Concernant leur gabarit, certaines races atteignent les 4,5 mètres de haut! Mais la plupart sont assez proches des Terriens: entre 1m50 et 1m90. Pour la couleur, on distingue des Martiens rouges, des verts, des bleus, des violets, des oranges... Et des bruits courent à propos de Martiens blancs, jaunes et noirs. Et, si la plupart des mutants de Mars ont deux jambes et deux bras, certaines races peuvent avoir quatre ou six bras, et quatre jambes! Chose mystérieuse: ils ne vieillissent pas. Pour l'instant. Les plus vieux ont 150 ans et ont l'air d'en avoir 30.

Les Martiens "de couleur" -- eux-mêmes se nomment les Moosrabis -- ont un niveau technologique assez faible, pré-industriel. Ils ont récupéré bien peu de matériel de leurs anciens maîtres terriens, qu'ils ne savent pas toujours utiliser ou qu'ils n'ont pas su garder en état. Par contre, ce sont de redoutables psioniques. La plupart d'entre eux ont des pouvoirs -- tous sont télépathes -- et certains sont particulièrement puissants.

Ils ont développé des sociétés très différentes. Certaines races ont créé des nations urbaines "civilisées" avec cités resplendissantes, nefs volantes, hordes d'esclaves, canaux géants, architecture colossale... D'autres sont à un stade plus barbare, voire primitif. On trouve aussi des hordes nomades de plusieurs dizaines de milliers d'individus qui constituent d'authentiques cités de tentes mouvantes. Et une menace majeure pour les nations plus développées. Tous parlent le moosrabi, une langue artificielle conçue par leurs maîtres terriens déchus.

Les Martiens "animaux" -- les Moosrabis les appellent les Aihais -- ont été créés pour les travaux les plus durs. Si on trouve des espèces élaborées avec de l'ADN de gorille ou de kangourou, la plupart d'entre eux sont insectoïdes ou, plus rarement, arachnides. Ce sont des races intelligentes, pour la plupart d'entre elles mais ses représentants sont autrement plus inhumains que les "colorés". La plupart ne parlent, ni ne comprennent, les langues humaines et leurs réactions face à un Terrien ou un Moosrabi sont assez instinctives, du genre "moi vois moi tue"! Leurs sociétés sont très primitives en apparence mais certaines races, issues d'insectes sociaux (fourmis, termites, abeilles et guêpes), comptent déjà des millions d'individus. Leur rythme de croissance est très rapide et met en danger les sociétés moosrabis et les enclaves terriennes. Certaines espèces ne se sont jamais rebellé et sont encore esclaves des Moosrabis.

La faune et la flore ont été créées par les premiers colons terriens en modifiant le code génétique d'espèces terriennes. Certaines ont disparu, d'autres se sont bien adaptées et ont survécu.

Malgré le processus accéléré de terraformation en cours, la planète reste très désertique. L'eau liquide est rare et les ressources limitées. Les moosrabis civilisés ont créé un vaste réseau de canaux en utilisant le labeur de leurs esclaves Aihais. Ces canaux servent surtout à l'irrigation mais aussi au transport. Certains canaux ont été abandonnés suite aux différentes guerres entre Moosrabis et Aihaiss et une jungle luxuriante a remplacé les champs cultivés sur leurs berges.

Les Terriens ne contrôlent plus qu'un dixième de la planète rouge. Mais ce dixième est le grenier à blé (et à riz, sorgho, maïs, orge...) du système solaire. Depuis le Jour de l'Apocalypse, les relations marchandes entre la Terre du Verseau et les colonies extra-terriennes sont plus que limitées. Aussi c'est Mars qui pourvoit celles-ci en matières premières et, surtout, en produits alimentaires. De nombreuses colonies ne sont pas autonomes à ce niveau là et ont besoin des récoltes martiennes pour nourrir leur population.

Terriens, Moosrabis et Aihais ne sont pas les seuls habitants intelligents de la planète rouge. Le retour de la magie sur Terre a eu des conséquences majeures sur Mars. Il semblerait que de nombreuses ruines antédiluviennes soient restées prisonnières de Dimensions de poche un peu partout sur la planète rouge pendant plusieurs centaines de milliers (millions?) d'années. Depuis le Jour de l'apocalypse, ces ruines réapparaissent à la surface de la planète, sur les pentes de l'Olympus Mons, sur les rives des canaux, sous les glaciers polaires, dans les failles de Valles Marineris, dans les steppes brûlées... Ces ruines sont titanesques et semblent constituer les vestiges de plusieurs civilisations, plusieurs races, différentes. Terriens et Martiens commencent à peine à les fouiller. Certaines de ces ruines dissimulent des artefacts, et des machines, technologiques évolué·es. Et les "œuvres d'art" qu'on y trouve se revendent à prix d'or chez les grandes fortunes du système solaire. Mais ces fouilles sont dangereuses, très dangereuse. Toutes les expéditions ne reviennent pas et les cas de disparition, possession, aliénation se multiplient. Quant aux objets ramenés des ruines, les effets néfastes, très néfastes, auraient, eux-aussi, une petite tendance à se multiplier dans leur environnement proche...

N'est pas mort ce qui à jamais dort...

 

Tag(s) : #FALLING SKY: VIGNETTE, #SYSTÈME SOLAIRE [FS], #MARS [FS], #KEVIN O'NEILL ART, #ORBIT, #FALLING SKY, #MARS, #RIFTS UNIVERS MAISON

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :