Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Australie héberge une faune assez hallucinante, surtout du point de vue d'un Européen. Ben Lucas s'est peu attardé sur la dite faune dans Rifts World Book 19: Australia, faute de place probablement. Il y a bien mis quelques monstres mais il s'est retenu pour la faune "ordinaire". Dommage, méga-dommage... Car il y a de quoi faire! Surtout, si, comme moi avec mes premières aventures australiennes, vous faites se balader des PJ aussies sans armure MDC.

Passé les marsupiaux, par "faune assez hallucinante", je parle aussi de la partie dangereuse de celle-ci. Car l'Australie n'est pas avare en bestioles dentues, griffues ou venimeuses. Je pense, bien évidemment, aux très classiques requin et crocodile marin, qui ne sont pas l'apanage de la seule Australie mais que j'associe fortement à ce pays. Du fait des films australiens mettant en scène ces sales bêtes: The Reef, RogueBlack WaterBait... Ils auront droit à leurs posts un jour prochain (les requins et les crocodiles marins, pas les films!), peut-être.

Aujourd'hui, je vous présente le python améthyste. Je savais l'Australie archi-pleine de serpents venimeux, dont certains mortels. Mais je ne savais pas que l'île-continent abritait aussi de grands serpents constricteurs, avec quinze espèces de Boidae répertoriées (la famille des pythons et des anacondas). Parmi ceux-ci, le python améthyste fait figure de champion, certains pouvant atteindre les sept à huit mètres. On le trouve au nord-est de l'Australie, dans la Péninsule du cap York.

Comme nous sommes dans RIFTS, rien n'empêche d'en imaginer des plus gros, plus intelligents, plus méchants... Plus MDC? Pour le simple plaisir de pourrir la vie des PJ. Gnark gnark gnark! Et, si vous êtes vraiment gourmand, vous pouvez toujours mettre des pythons améthystes humanoïdes dans vos scénarios australiens (After the Bomb Book 3: Mutants Down Under).

 

Tag(s) : #OCÉANIE, #AUSTRALIA, #BESTIAIRE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :