Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D-Bees nord-américains. Illustration de Ramon Perez.

Ce post a pour origine cet autre post. Voilà, ça c'est dit.

J'aime bien dire que RIFTS récupère tous les genres, recycle tous les imaginaires... Mais c'est faux: il recycle surtout les imaginaires que j'aime! Le clip de PHOR m'a rappelé qu'il y a un genre que je n'ai pas trop mentionné jusqu'ici: le film de gangstas (si ce n'est ici). Je pense à des films comme Boyz N the HoodMenace II SocietyNew Jack City... Voir même, dans un autre registre, Gran Torino. Des références cinématographiques qui commencent à dater mais c'est tout à fait le genre de film que j'aimais regarder dans les années 90.

Et si on mettait des gangs dans RIFTS?

Il y en a déjà dans Rifts World Book One: Vampire Kingdoms (El Paso et Cuidad Juarez!) et, me semble-t-il les différents Rifts Adventure Sourcebooks consacrés aux 'Burbs de Chi-Town. Mais moi je vous parle de gangs façon Crips et Bloods, avec gros son gangsta rap, femmes court-vêtues aux popotins atomiques, grosses cylindrées aux amortisseurs télescopiques, codes vestimentaires colorés, langues des signes de ralliement... Du bon gros caricatural comme j'aime.

Artiste inconnu.

Avec ses ghettos qui s'étirent sur des milliers de kilomètres carrés et ses dizaines de millions d'habitants, les 'Burbs me paraissent l'endroit idéal pour accueillir nos Bloods et nos Crips du Futur. Sauf que, cette fois-ci, l'imagerie traditionnelle, associée aux gangs afro-américains et latinos des USA entre les XXème et le XXIème siècles, a été récupérée par les gangs de D-Bees des 'Burbs de Chi-Town. Dans les banlieues misérables, à l'ombre de la Pyramide, les gangstas D-Bees s'appellent, et s'interpellent, "niggas" entre eux!

On a déjà un aperçu du crime organisé à Chi-Town avec le Chicago Network (Rifts Black Market) mais celui-ci est composé d'humains suprématistes. Quant aux quatre autres "familles" de la pègre nord-américaine, elles sont associées au Nouvel Ouest (Bandito Arms), aux Mexicains et aux vampires (El Oculta), au Québec (le Marché Noir) ou aux magiciens (la Main Immatérielle). Pas aux D-Bees des 'Burbs. Ceux-ci ont donc créé leurs propres gangs qui, sans atteindre la puissance financière des cinq grandes familles, ont su se faire une place dans la mégacité. Et pas pacifiquement.

Pour les gangs humains, allez plutôt voir à l'intérieur de la Pyramide de Chi-Town (post ici). Mais rien ne vous empêche de mettre des gangs humains dans les 'Burbs de Chi-Town (il y en a dans le background officiel me semble-t-il mais j'ai la flemme d'aller vérifier). On peut imaginer une alliance de gangs humains et une autre de gangs D-Bees qui se détestent profondément et se font la guerre (de rue), comme les Bloods et les Crips d'antan. Avec un code couleur similaire: rouge pour les humains (pour la "pureté" du sang) et bleu pour les D-Bees (pour la couleur de la magie qui les a emmenés sur la Terre des Rifts). On peut même imaginer une troisième alliance de gangs, accueillant les mutants! Avec, comme couleurs emblématiques, le noir et le jaune (pour des raisons que tout le monde a oubliées...).

Gangstas mutants... Artiste inconnu.

 

Tag(s) : #D-BEES OF NORTH AMERICA, #AMÉRIQUES, #CHI-TOWN BURBS, #COALITION, #RAMON PEREZ ART, #MUSIQUE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :