Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ishtar est un personnage de la licence vidéo ludique Fate. Une licence particulièrement généreuse en illustrations de midinettes au look manga-anime. Si nombre de ces illustrations sont de qualité (récessives MAIS de qualité), tel n'est pas le cas de l'univers que j'ai trouvé particulièrement décevant.

À force de croiser des images issues de cette franchise, j'ai voulu en savoir plus sur celui-ci. Aussi j'ai lu les deux premiers tomes de Fate/Apocrypha -- un manga adapté de l'univers du jeu vidéo -- et, franchement, ça vaut pas tripette: dessin quelconque, personnages et scénario inconsistants, background vide et plat... Aucun intérêt ou si peu. Les noms des personnages de Fate​​​​​​, tirés de l'Histoire, de la mythologie ou de la littérature, ont peu d'incidence sur la caractérisation des différents protagonistes et sur la narration, au-delà de leur seul pouvoir évocateur. Et c'est bien dommage car c'est cette galerie de figures imaginaires qui, selon moi, faisait le principal intérêt de la franchise, au-delà des seules qualités de gameplay du jeu. Il est possible que les autres mangas adaptés (Fate/Stay Night​​​​Fate/ZeroFate/Stay Night - Heaven's Feel​​​​​​) soient un peu plus intéressants, peut-être, mais je passe mon tour. 

La déesse mésopotamienne Ishtar a sa partie dans RIFTS, dans Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse​​​​​​. Cette illustration de Letta. en vaut une autre pour représenter cette déesse de l'amour, de la guerre et du ciel. 

Tag(s) : #LETTA. ART, #FAN SERVICE, #FATE, #RIFTS: VIGNETTE, #ASIE, #MOYEN-ORIENT, #JEUX VIDÉO, #BD, #PANTHEONS OF THE MEGAVERSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :