Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les soirées de l'Élite Interne sont toujours un succès! Image extraite de Doctor Who nouvelle série, saison 2, épisode 4 : "The Girl in the Fireplace".

Rifts World Book 22: Free Quebec est assez clair sur le statut des Psioniques au Québec: ce sont des citoyens de seconde zone. Considérés comme des "mutants", regardés avec suspicion, ils ont leur place dans l'État Libre du Québec mais ce n'est pas une place au soleil, loin de là. D'ailleurs on les pousse un peu à aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

Ça me donne quelques idées.

La première: que ce soit à l'intérieur des frontières de l'ÉLQ ou en dehors, on peut trouver des communautés québécoises peuplées uniquement de psis. Psyscape mais avec trente habitants, dans des cabanes en bois, et un accent incroyable (Rifts World Book 12: Psyscape).

Aristocrate québécoise. Artiste inconnu.

La seconde: la haute aristocratie québécoise est constituée de psis! Et c'est cette idée là que l'on va développer aujourd'hui. Une idée qui n'est pas de moi. Sur la page d'accueil du blog, je refile le lien vers Stabilizing Rifts, un blog américain où Bradford Walker, l'auteur du blog, démonte les règles de RIFTS (dans un anglais particulièrement pénible à lire quand-même). Il en montre les manques, les incohérences, et, à défaut de proposer ses règles maison, pose quelques postulats intéressants pour rebricoler tout ça. Il y aussi quelques rares morceaux de background maison dans Stabilizing Rifts. Notamment, Bradford Walker propose que la Coalition soit secrètement dirigée et contrôlée par un groupe de psis: "l'Élite Interne" ("Inner Elite" en VO).

Mouais. RIFTS ne se prête pas tellement aux complots, conspirations et autres Grands Secrets mais pourquoi pas... De toute façon, je n'ai pas retenu cette option pour ma Coalition à moi. Celle-ci est dirigée par des pseudo-nazis sans pouvoirs surnaturels qui rêvent de réussir là ou Adolf a échoué.

Mais je la retiens pour le Québec de RIFTS. Tout d'abord, relisez mon post Je me souviens que né sous le lys... Ça y est? C'est fait? À l'origine de l'État Libre, au XXIè siècle, se trouve la Congrégation, une société secrète vouée à la lutte contre les créatures surnaturelles (Beyond the supernatural). La Congrégation ne s'est pas contentée de rester dans l'ombre et s'est créée une vitrine semi-publique, une secte précisément: l'Église du Nouveau Monde. Une secte qui finira par prendre le contrôle du Québec post-cataclysmique. Comme toute bonne société secrète issue de Beyond the supernatural, les membres de la Congrégation étaient -- et sont encore -- des psis. Voire des mutants puisque, chez les membres de la société secrète, ces pouvoirs sont héréditaires.

Le régent, dans les jardins de Souverain... Illustration de Terese Nielsen.

Au XXè siècle, des psis de la Congrégation ont eu des enfants entre eux. Ils se sont aperçus que ces enfants étaient eux aussi psioniques, ce qui n'était pas forcément le cas lorsque l'enfant était issu d'une union avec un·e non-psionique. C'est ainsi que les premières lignées sont apparues.

Au XXIè siècle, ces lignées ont totalement pris le contrôle de la Congrégation (la société secrète) et de l'Église du Nouveau Monde (la secte). Les psis qui ne tenaient pas leurs pouvoirs de leurs parents ont été lentement exclus, voire éliminés lorsque le caractère sectaire de la Congrégation a pris le dessus sur les anciens idéaux humanistes. Lorsque le Grand Cataclysme survient, le 22 décembre 2098, tous les membres de la Congrégation sont des mutants ayant des liens de parenté entre eux.

Fervents catholiques, tendance Torquemada, ils sont intiment convaincus que leurs pouvoirs psioniques leur viennent de Dieu, Jésus, la Vierge Marie et tous les saints. Plus précisément, ils sont convaincus d'être les descendants d'Anges s'étant intimement mêlé aux humains à l'époque biblique et ayant engendré leurs ancêtres. Pour eux, leurs pouvoirs sont un héritage divin qui les marque comme "élus du Seigneur". Oui, ils ont une vision du catholicisme assez spéciale. Très modestement, entre eux, ils se nomment "Elohim".

Aaah Sophie Tellier... Venimeuse à souhait! J'adore cette actrice. Elle aurait été parfaite pour interpréter une Elohim. Image extraite du clip "Libertine" de Laurent Boutonnat.

Ils se trompent. Il existe bel et bien dans RIFTS des créatures surnaturelles que l'on peut assimiler aux anges des grandes religions monothéistes: les Esprits de Lumière (Rifts Conversion Book One). Toujours dans RIFTS, officiellement, il n'y a pas de croisement possible entre des êtres vivants et des créatures magiques ou surnaturelles. Dans mon RIFTS à moi, tel n'est pas le cas: des créatures magiques ou surnaturelles peuvent tout à fait se reproduire avec des êtres vivants. L'influence pernicieuse de tout un pan des genres que j'affectionne en général et des Aasimars, Tieflings et autres Dragonborns de D&D en particulier. Bref, il existe effectivement, dans mon Méga-univers à moi des hybrides anges/humains. Mais les "Elohims" de la Congrégation n'en sont pas, ce sont "juste" des mutants. Le premier érudit des marges venu pourrait le leur expliquer mais 1/ il s'agit d'une société secrète: personne ne connaît leur existence et ne pourra leur expliquer quoi que ce soit 2/ comme tous les fanatiques, ils sont un très cons: une personne censée qui expliquerait à un nazi ou à un djihadiste pourquoi il a de la merde dans le cerveau n'arrivera pas à les convaincre, ben les Elohims c'est pareil.

Aristocrate québécoise. Illustration de Zezhou Chen.

Si tous les Elohim font partie de la noblesse québécoise, tous les nobles ne sont pas des Elohims. La noblesse représente 5% de la population de l'État Libre du Québec. Ce sont les descendants des membres de l'Église du Nouveau Monde du XXIè siècle, avant que celle-ci prenne le contrôle du Québec post-cataclysmique et organise un clergé constitué. Les Elohim de l'Élite Interne -- je reprends les termes de Bradford Walker -- représentent 0,5% de la noblesse. Ils en constituent la crème de la crème, la haute aristocratie. Et un club consanguin considérant qu'il est fort mal vu de se marier, et de se reproduire, en dehors du cercle.

Les nobles non-elohims -- l'Élite Externe comme les appelle, dédaigneusement, les Elohims --, soit 99,5% de la noblesse, ignorent totalement que la haute-aristocratie est constituée de mutants télépathes. Et lorsque l'un·e d'entre eux·elles le découvre, il·elle est éliminé·e sans la moindre hésitation.

Les Elohims ne sortent guère du Château, les niveaux supérieurs de la cité-forteresse de Souverain. Du Château, ils contrôlent l'ensemble de la société de l'État Libre. Ils sont aux commandes du haut-clergé, des compagnies marchandes, de la Sûreté du Québec et de l'armée. Ce contrôle est loin d'être absolu et l'on assiste même à un timide début de libéralisation sociale et politique qui leur échappe un peu.

Est-il utile de préciser que ce sont des méchants? Leur société idéale est largement plus archaïque et totalitaire que l'Ancien Régime de notre beau pays. Ils rêvent d'une Amérique du nord humaine (les D-Bees n'ont pas d'âme), catholique (à leur sauce sectaire), francophone (anglophone = athée ou protestant) et, surtout, totalement soumise à leur bon vouloir. Si il faut en passer par l'annihilation de la Coalition, de Tolkeen et de la Fédération des Magiciens, en poussant ces trois concurrents à s'entre-déchirer, c'est hot.

L'Élite Interne n'est pas le royaume des Bisounours, loin de là. Certaines haines et rancunes sont tenaces et se règlent, parfois, à l'épée. Ça doit faire bizarre d'ailleurs un duel entre deux télépathes qui s'insultent copieusement sans émettre le moindre son. Artiste inconnu.

Merci à Tybalt (le retour) pour m'avoir suggéré de jeter un coup d'œil aux images de The Girl in the Fireplace.

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AMÉRIQUES, #FREE QUEBEC, #FAN SERVICE, #COALITION, #MUTANTS, #TERESE NIELSEN ART, #ZEZHOU CHEN ART, #CANADA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :