Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un D-Bee livreur de pizzas? Illustration de Run.

Grand fan de Mutafukaz, la BD, je suis allé voir Mutafukaz, le DA. Et bien m'en a pris. La narration m'a moyennement convaincu -- le premier tiers du film est mieux troussé que les deux suivants -- mais j'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir l'univers imaginaire et graphique de Guillaume "Run" Renard. Et côté image et animation c'est très chouette, les gars du Studio 4°C ont fait un superbe travail. Cadeau bonus: la musique de The Toxic Avenger sert plus que bien le film.

Si j'avais hésité à aller le voir, l'article consacré au film dans Mad Movies (le n° 318) m'aura convaincu. Run évoque Dark Meat City, le cadre des aventures d'Angelino et Vinz. Je cite: "La première fois que je suis allé à Los Angeles, j'ai reconnu les décors des séries de mon enfance, mais dès que je tournais la tête ce n'était plus du tout la même chose. C'était une face B qu'on ne voit jamais. Et je voulais que Dark Meat City soit uniquement la face B de Los Angeles." J'aime beaucoup l'idée. Vraiment.

Illustration de Barth.

RIFTS phagocytant tous les imaginaires, je me suis demandé dans quelle partie de la Terre des Rifts je pouvais caser un avatar riftsien de Dark Meat City, une version "megaversal" de Los Angeles.

À Los Angeles même? Hum... L'ancienne côte ouest est quasiment vide de vie humaine dans le background officiel, hormis quelques territoires indiens (Rifts World Book 14: New West et Rifts World Book 15: Spirit West). J'ai été tenté de repeupler le coin, il fut un temps, mais j'ai rétro-pédalé depuis et suis revenu, peu ou prou, au background officiel sus-cité. Donc pas de mégalopole gangrenée par les gangs à l'emplacement de Los Angeles (j'ai d'autres projets pour ce coin).

À quel endroit alors?

Je propose les cités jumelles d'El Paso et Ciudad Juárez. Présentées dans Rifts World Book One: Vampire Kingdoms, il s'agit du dernier bastion humain avant les terres infestées de vampires du Mexique. Si le El Paso de RIFTS est "relativement" tranquille (comme son alter ego contemporain), Ciudad Juárez, à l'inverse, est bouffée par l'injustice, la corruption et la violence des gangs (comme son alter ego... vous avez compris).

Avec le soleil, l'ambiance latino, les palmiers, les bandes armées, les ghettos (mexicain ou afro-américain aujourd'hui, D-Bee ou mutant demain), ces deux villes me paraissent vraiment pas mal pour refourguer cet imaginaire 100% gangsta. El Paso représente la partie "civilisée" et Ciudad Juárez la partie pourrave. Dans le monde réel, ces deux villes sont séparées par le Rio Grande. Dans Rifts World Book One: Vampire Kingdoms, si Ciudad Juárez est bien à l'emplacement de l'ancienne cité pré-cataclysmique, tel n'est pas le cas de El Paso délocalisé à 112 km au nord de Ciudad Juárez, sans que l'on sache vraiment où ni pourquoi. Dans mon RIFTS à moi, El Paso est à l'emplacement de... El Paso, chacune des deux cités étant le reflet déformé de l'autre. Il faudra juste multiplier les 29 000 habitants de El Paso et les 77 000 habitants de Ciudad Juárez par 10 ou 100 pour obtenir la mégalopole imaginaire de mes rêves.

Des bikers gangstas vampires. Bienvenue à Ciudad Juárez! Illustration de Run.
Tag(s) : #BD, #AMÉRIQUES, #MEXIQUE, #CUIDAD JUÁREZ - EL PASO, #LONE STAR, #RUN ART, #STUDIO 4°C ART, #BARTH ART, #MUSIQUE, #ANIMATION

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :