Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Répurgateurs sont au monde de Warhammer Fantasy ce que furent les Inquisiteurs et les chasseurs de sorcières au nôtre. Dans Warhammer Fantasy, les Répurgateurs sont une classe de personnage (une carrière) vouée à la traque, et à l'extermination, des "déviants" de l'Empire: adorateurs du Chaos, mutants, hommes-bêtes, nécromants, sorciers, démonistes, hérétiques... Ce sont des fanatiques, adorateurs des dieux de l'Ordre ou de Sigmar, Véréna, Ulric... Si la plupart appartiennent à une guilde impériale homologuée et habilitée, il existe aussi des justiciers auto-proclamés.

Jägerin franconienne. Illustration de Wayne Reynolds.

Au vu de l'inspiration très germanique de l'Empire de Warhammer, je suggère que l'on introduise ce genre de perso dans l'Allemagne de RIFTS. Ils y ont toute leur place car celle-ci a grand besoin de ces chasseurs de sorcières et démons. Car comment font les citoyens de la NDR pour se protéger de la Magie et du Surnaturel? Leurs alliés de la Coalition disposent bien des pouvoirs des Psi-Stalkers et des Dog Boys pour s'en défendre mais tel n'est pas le cas de l'Allemagne de RIFTS. Celle-ci, dans le background officiel du moins, n'emploie pas de Psis ou de Mutants pour se prémunir des arcanistes et des créatures magiques et surnaturelles (Rifts World Book 5: TRIAX & The NGR et Rifts World Book 31: TRIAX Two).

C'est un vaste sujet que la place (ou l'absence de place) de la Magie dans la société allemande de 2386 après J.-C.. Si il existe quantité de petits länders où les Arcanes sont autorisées, voire reconnues et valorisées, force est de constater que 90% de la population de la NDR habite dans des mégacités où la Magie est proscrite et son usage condamné. Officiellement -- la loi confédérale est très claire sur le sujet --, la Magie est illégale dans la Confédération. Il s'agit même d'un des articles fondamentaux de la Nouvelle République Allemande. Voilà pour la théorie. En pratique, il en va tout autrement.

Il y a des Techno-mages dans les royaumes de Franconie et de Nouvelle-Prusse, des Nécromants dans la cité-libre d'Ingolstadt, des Sea Inquisitors, des Sea Druids et des Ocean Wizards à Brême et Bremerhaven (Rifts World Book 7: Underseas), des Fées dans le Cercle du Haut-Danube, des paladins porteurs d'armes enchantées et montant des chevaux magiques à Aachen, des Théurges dans le Münsterland et la Poméranie Occidentale... Et une multitude de prêtres païens dans les länders du nord. La NDR est pleine de magos. Les Répurgateurs de la NDR sont appelés "Jägers", les chasseurs. Ils se recrutent au sein de ces différents länders où l'usage de la Magie est reconnu officieusement. Et pour cause: les Jägers sont eux-mêmes des magiciens le plus souvent.

Jäger haut-palatin. Illustration de Alex Alekseenko.

Les Jägers sont apparues dans les décennies qui ont suivi le Grand Cataclysme. Leur mission consistait -- et consiste encore -- à débusquer les menaces surnaturelles et magiques. Chaque land s'est doté d'un corps de "chasseurs". Avec la fondation du Quatrième Reich, la Diète a institué un Ordre confédéral de Chasseurs: le Jägernorden. Cet Ordre habilitait les Répurga... les Jägers à chasser démons et sorcières en dehors de leur land d'origine. Une sorte de FBI teuton spécialisé dans la paranormal.

Avec de nombreuses restrictions. Certains länders n'autorisaient pas l'exercice de certaines arcanes sur leur territoire. Ainsi le Münsterland ne permettait pas aux Jägers non-Théurges et non-catholiques d'exercer dans ses frontières. De même, les Jägers nécromants d'Ingolstadt se voyaient refuser l'accès à, à peu près, tous les autres länders, en dehors de quelques situations critiques... Et même dans ces cas là, leur présence était dissimulée à la population.

Quant aux mégacités technophiles affiliées à TRIAX (Munich, Francfort, Cologne, Düsseldorf), elles ont refusé aux Jägers d'officier dans leurs enceintes. Elles ont préféré créer des unités spéciales de Mutants et de Psioniques pour traquer démons, cultistes, sorcières... Avec des résultats mitigés, les autorités ayant interdit le recrutement de Psi-Stalkers, considérés comme trop "primitifs". Si les mégacités n'avaient pas eu ce genre de réticences, le faible nombre de Psi-Stalkers en Europe n'aurait, de toute façon, pas permis d'obtenir les mêmes résultats que la Coalition au XXIVème siècle.

Jäger thuringien. Illustration de Alex Alekseenko.

Tout change pour l'Ordre en 2245. L'Empereur est contraint d'abdiquer et la Nouvelle République Allemande est proclamée. Berlin, reconquise sur les Brodkils, devient la nouvelle capitale confédérale tandis que l'Empereur est reclus au palais impérial de Goslar. L'ancienne constitution faisait de la haute-assemblée (le Bundesrat: la représentation des länders), la détentrice du pouvoir législatif. La nouvelle constitution donne le primat du pouvoir à la basse-assemblée (le Bundestag: la représentation des citoyens). Ce faisant, avec leur poids démographique, les mégacités -- et TRIAX -- prennent de facto le contrôle de la Confédération.

Jäger d'Aachen. Illustration d'Alex Alekseenko.

Les nouvelles autorités veulent débarrasser la Nouvelle République de ses "superstitions" et autres "sorcelleries". Tous les organismes et administrations de l'État confédéral ayant recours, d'une manière ou d'une autre, à la Magie sont dissous. À l'inverse les unités de police "spéciales", les Paranormale Einsatzkommandos (PEK), composées de Mutants et de Psis, sont organisés en un service de police dépendant de la police confédérale (Bundespolizei), qui elle-même dépend du ministère confédéral de l'intérieur (Bundesministerium des Innern).

L'Ordre des Chasseurs ne disparaît pas pour autant. Mais il devient clandestin. Les länders pro-magie conservent leurs guildes locales de Jägers et continuent de financer discrètement l'Ordre. Sans reconnaissance officielle, dans le plus grand secret, l'Ordre des Chasseurs continue à organiser le travail des Jägers à l'échelle de la NDR.

Si la masse des habitants des mégacités ignore l'existence de l'Ordre, tel n'est pas le cas de TRIAX et des autorités confédérales qui, non seulement connaissent la persistance de l'ordre en dépit de sa dissolution "officielle" mais en plus, sont tout à fait au fait de ses agissements sur le territoire de la NDR. Car l'Ordre des Chasseurs avise systématiquement le ministère de l'intérieur des déplacements et des missions de ses membres. Mieux: assez régulièrement, la police confédérale, y compris les PEK, et les länders anti-magie font appel à l'Ordre, discrètement.

Car nécessité fait loi. Les Paranormale Einsatzkommandos ne sont pas assez nombreux pour protéger efficacement l'ensemble de la NDR. La technologie développée par TRIAX et les autres corpos allemandes n'est pas encore assez efficiente pour déceler des activités magiques ou surnaturelles. Et certains länders refusent aux Psis et aux Mutants des PEK d'exercer sur leur territoire. Bref, la NDR a besoin des Jägers. De 2245, date de la "dissolution" de l'Ordre, jusqu'à 2386, début de la chronologie de RIFTS, l'Ordre des Chasseurs continue son office en Allemagne et au-delà.

Jägers du Münsterland. Illustration d'Alex Alekseenko.

Derrière le pragmatisme qui a mené à la perpétuation de l'Ordre, se dissimule une réalité autrement plus ardente. Les Jägers sont une belle bande de mystiques et de bigots. Catholiques, protestants ou néo-païens, la plus grande partie des Jägers est convaincue de mener une guerre sainte contre le Mal. Les Théurges, les Mystiques (Rifts Ultimate Edition) et les Prêtres des Rifts (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse) sont particulièrement nombreux au sein de l'Ordre; et ils ne brillent guère par leur tolérance et leur ouverture d'esprit. Les Jägers nécromants d'Ingolstadt sont tout aussi fanatiques (la Hero Necromacer of Mexico O.C.C. peut servir; Rifts Vampires Sourcebook). Même les Chasseurs techno-mages, franconiens, rhénans ou néo-prussiens, sont assez extrêmes dans leurs pensées comme dans leurs actes. Un peu comme les Répurgateurs de Warhammer, tout à fait!

Jäger badois. Illustration d'Alex Alekseenko.

Quand ils agissent dans les mégacités et les länders "technologiques", les Jägers se la jouent discrets. Ils avisent, en règle générale, les autorités de leur présence et collaborent volontiers avec la police locale ou confédérale. En public, ils se font passer pour des policiers ordinaires ou des civils. Et ils se tiennent bien à table.

Par contre, lorsqu'ils officient dans les länders "mystiques", ils peuvent afficher leur statut de façon beaucoup plus franche et tranchée. Dans les zones rurales et sauvages, même si on le murmure à voix basse, il est de notoriété publique que des chasseurs de démons et de sorcières parcourent le pays pour en extirper le Mal. Des chasseurs que (presque) tout le monde respecte et craint. Dans les coins les plus archaïques et reculés du pays, les Jägers peuvent même se laisser aller à quelques excès: bûchers, lynchages, procès expéditifs... Mais il est vrai que leurs adversaires ne sont pas du genre à tendre les poignets pour se laisser passer les menottes tranquillement.

Leurs missions peuvent les amener au-delà du Mur. Il n'est pas rare de croiser un Jäger ailleurs en Europe car, lorsque l'Ordre poursuit un humain, un D-Bee ou une créature (magique ou surnaturelle) coupable d'activités occultes mal-intentionnées, il le poursuit loin, très loin. Et longtemps. Il se raconte même que l'Ordre des Chasseurs a en son sein une troupe d'élite capable de traquer les "criminels" jusqu'en Hades et Dyval (Rifts Dimension Book 10: Hades - Pits of Hell et Rifts Dimension Book 11: Dyval - Hell Unleashed)...

Jäger saxon, en mission en Moravie, dans l'Empire Brokil. Illustrateur inconnu.

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #TRIAX & THE NGR, #O.C.C & R.C.C., #WAYNE REYNOLDS ART, #ALEX ALEKSEENKO ART, #KEVIN LONG ART

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :