Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pendant très longtemps, j'ai associé la ville de Toulouse, celle de la Terre des Rifts, aux Ogres (Rifts Conversion Book One; posts ici et ici). Une association d'idées à la con: Toulouse ► saucisses de Toulouse ► viande ► chair humaine ► Ogres! Dans mes vieux articles consacrés à la Vasconie (ici et ici), les anciennes divinités basques, et les races mythiques qui leur sont associées, livraient une guerre acharnée contre des seigneurs ogres installés à Toulouse et maîtres de l'ancien Languedoc. Ces seigneurs ogres sont réapparus dans un autre post sur les Néo-cathares.

Présentement, dans mon idée, ces seigneurs ogres contrôlent fermement le Lauragais -- où ils ont légèrement transformé la recette du cassoulet -- et, de façon plus informelle, le Haut-Languedoc. Ils revendiquent la Gascogne, le Béarn et le Bas-Languedoc mais manquent de moyens pour contrôler réellement ces territoires. Mais, surtout, Toulouse ne leur appartient pas!

Car il y a des associations d'idées beaucoup plus intéressantes que les seules saucisses de Toulouse à faire avec la ville rose. Je pense en particulier à l'aéronautique et à l'espace. On parle quand-même de la ville d'Airbus là. Dans mon idée, avec le retour des tensions, entre le Bloc communiste et le Bloc occidental, dans la seconde moitié du XXIème siècle, les Européens ont regroupé une grande partie de leurs activités aéronautiques et spatiales sur le site de Blagnac, dans la banlieue de Toulouse. "Regroupé" et "protégé": les labos et les usines ont été enterrés (un thème récurrent dans RIFTS). Et, bien évidemment, le complexe aérospatial souterrain  toulousain a survécu au Grand Cataclysme. Avec ses habitants.

Ces survivants -- appelons-les "Tolosans" (en attendant une meilleure idée) --, et leurs descendants, ne sont pas restés cloîtrés dans leur refuge. Au fil des décennies, puis des siècles, ils ont déblayé l'agglomération toulousaine en ruines et édifié une nouvelle cité: la Cité de l'Espace. Pourquoi "de l'Espace"? Car ils ont préservé, et développé, les savoirs relatifs à l'aéronautique et à l'espace. Et qu'ils associent leur devenir à l'espace et à la conquête spatiale. Seul souci, les puissances spatiales de notre système solaire ont mis la Terre des Rifts en quarantaine depuis bientôt trois siècles (Aftert the Bomb Book 6: Mutants in Orbit). Et les Druides Rouges et les Seigneurs Inhumains de France empêchent la Cité de l'Espace d'étendre son domaine au-delà des ruines de l'agglomération. Où la Cité de l'Espace a-t-elle trouvé les ressources pour se développer et continuer à nourrir ses aspirations spatiales?

Il y a plusieurs options. La première est celle d'un Rift permettant aux Tolosans de partir à la conquête des étoiles dans une autre Dimension. Une option sympathique mais je m'en suis déjà servi pour le nouveau Califat bagdadi... La deuxième option est que les Tolosans aient établi, dans le plus grand secret, des relations avec une puissance spatiale de notre système solaire. Je pense en particulier à la station orbitale Yuro, la station "européenne". Soit avec l'ensemble de la station, soit avec la seule partie française... Troisième option: les Tolosans ont des contacts dans la Station des Bannis (Outcast Station), la Station-Cimetière (Graveyard Station) ou toute autre zone interlope et mal fréquentée du système solaire. Quatrième option, toujours dans la même veine, les Tolosans ont un avant-poste dans un coin très reculé de notre système solaire. Je pense en particulier aux satellites de Jupiter, Saturne, Uranus ou Neptune. Cette dernière option me plaît bien.

Mais, si l'on retient l'option deux, trois ou quatre, comment font les Tolosans pour communiquer physiquement entre la Cité de l'Espace et leur pied-à-terre spatial? Les puissances de notre système solaire surveillent étroitement l'atmosphère terrestre et détruisent le moindre objet qui cherche à s'en échapper. Je suggère une Porte (= un Rift artificiel) entre la Cité de l'Espace et la base secrète. Ce qui implique que les Tolosans ne soient pas totalement réfractaires à la Magie. Ou alors -- l'idée avait déjà été suggérée par Estebor -- la science et la technologie "vulgaires" sont capables de créer une Porte dimensionnelle, à la Stargate. Et les Tolosans ont découvert comment procéder. Ou ils ont été aidés... Mais par qui?

De ces différentes idées je retiens les suivantes. Les Tolosans ont la technologie pour ouvrir des Portes dimensionnelles. Ils en ont ouvert une entre la Cité de l'Espace et une base secrète située sur un satellite de Jupiter. Ils ont été aidés par un cercle d'initiés dans la Station Yuro. Depuis leur base jovienne (Europe?), ils peuvent exploiter les coins reculés du système solaire et fournir la Cité de l'Espace en matières premières.

Pour le reste, ce sont des suprématistes humains ayant développé une mentalité d'assiégés. À raison puisque qu'ils sont cernés par des hordes de monstres! Les Druides Rouges et les Seigneurs Inhumains rêvent de conquérir la Cité de l'Espace. Ils ne sont pas en mesure de s'en emparer par la force: les Tolosans disposent d'une armée de robots, Mechas et Armures Mechas capable d'anéantir l'Ost barbare des Seigneurs monstrueux. Sans parler des fortifications titanesques qui ceinturent la Cité de l'Espace avec ses batteries automatisées de rail guns et de lance-missiles.

En conséquence, les maîtres maléfiques de la France de RIFTS la jouent plus fine. Les Druides Rouges ont réussi à infiltrer la Cité et une secte d'adorateurs du Chaos et de la Destruction a fait son nid au fil du temps. Comme tout groupe de cultistes qui se respecte, ils enlèvent les gens, les sacrifient et cherchent à invoquer des Entités malveillantes au cours de rituels impies.

Autres intrus: les Ogres. Certains ont apparence humaine et se sont installés dans la Cité de l'Espace. Ils sont au service des Seigneurs du Lauragais qui rêvent de s'emparer de la Cité et d'en faire leur nouvelle capitale. Avec la Cité de l'Espace dans leur escarcelle, les Seigneurs Ogres du Languedoc seraient en mesure de tenir tête aux autres puissances de France et de Navarre: le Grand-duché de Shariskan, les Atlantes de Guyenne, les Gargouilles... Comme tout Ogre qui se respecte, les Ogres de la Cité de l'Espace enlèvent des innocents et les mangent.

Les Druides Rouges et les Ogres ont pu s'infiltrer car la Cité de l'Espace n'est pas entièrement coupée du reste de la Terre des Rifts. Des agents de la Cité, issus de la caste de Pèlerins, sont envoyés en mission depuis des siècles pour rapporter des informations, des savoirs, des produits rares... La Cité n'est pas assiégée au sens où on l'entend habituellement, les Druides Rouges et les Seigneurs Inhumains se contentant d'une garnison dans les ruines de Toulouse et de quelques patrouilles. Certains des agents de la Cité ne sont jamais revenus et ont été remplacés par des Druides Rouges et des Ogres ayant pris leur apparence.

La Résistance cherche à gagner le soutien de la Cité de l'Espace mais celle-ci n'a que mépris pour les habitants "barbares" de France et a refusé jusqu'ici la main tendue par les réseaux. Même la très technophile NDR ne trouve pas grâce à ses yeux,  à cause des länders "déviants", peuplés de magiciens, de mutants ou de D-Bees. Par contre, il n'est pas impossible que les néo-fascistes du Calaisis aient tissé quelques liens avec les Tolosans (posts ici et ici).

La société de la Cité est divisée en quatre castes: les Manants, les Ingénieurs, les Sergents d'armes et les Pèlerins. Les Manants sont la caste la plus nombreuse. Ils représentent 80% de la population. On les trouve partout: dans les fermes hydroponiques, dans les équipes de maintenance, dans les chaînes de production, dans les services, dans l'administration... Ils ne participent pas aux affaires de la Cité puisque seules les trois castes "supérieures" élisent des représentants au Capitol, l'instance dirigeante de la Cité. Les Ingénieurs sont les maîtres des savoirs technologiques jugés essentiels: l'aéronautique et l'espace bien sûr, mais aussi l'armement, l'informatique, l'électronique, la nanotechnologie, la bionique, la cybernétique... Toutes les technologies S-F en fait, la maîtrise des technologies "contemporaines" étant réservée aux Manants. Les Sergents d'armes sont les militaires, chargés de la défense de la ville, à l'intérieur et à l'extérieur de l'enceinte fortifiée. Quant aux Pèlerins, ce sont les seuls autorisés à voyager en dehors de la Cité, sur la Terre des Rifts, dans le système solaire ou ailleurs. Cette dernière caste est la plus gangrenée par les cultes des Druides Rouges et par les Ogres.

J'avais envie d'une cité française post-apo high-tech. Mes sources d'inspiration sont la Cybernia du Cycle de Phénix, de Bernard Simonay, et Parye, dans le supplément La France pour Hawkmoon. Le Paris de RIFTS étant une vaste ruine peuplée de monstres et de vagabonds, il m'a fallu trouvé un autre emplacement. Toulouse, avec ses industries spatiale et aéronautique, m'a paru plus qu'adaptée pour accueillir cette cité. Voilà qui est fait.

J'ai appelé cette Toulouse du Futur "la Cité de l'Espace" mais vous pouvez préférer Tolosa, Nòva-Tolosa, Toulouse, Nouvelle-Toulouse, Cybernia, Estèla, La Cité de Cristal... L'utilisation de l'Occitan et de termes médiévaux (en Français, Français médiéval, Occitan ou Occitan médiéval) dans le background de cette cité-forteresse, pour rappeler les grandes heures du Comté de Toulouse, peut être sympa aussi. 

 

Tag(s) : #EUROPE, #FRANCE, #ORBIT, #BLAKE ROTTINGER ART, #RAPHÄEL LACOSTE ART, #WAQAS MALIK ART, #ATTILA GALLIK ART, #ADRIAN SMITH ART, #JIHUN LEE ART, #FAN SERVICE, #JEFF SIMPSON ART, #DENIS ISTOMIN ART, #LAND OF ESTEBOR, #RIFTS UNIVERS MAISON

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :