Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le petit salon du Hell Club. Illustration d'Adrian Smith.

J'aime beaucoup les aquarelles de Yannick Corboz. J'aime beaucoup les femmes qu'il peint. Mais il ne s'agit certainement pas des illustrations les plus RIFTS dans l'âme que je vous ai proposées. Loin de là. Nous sommes plus proches de Delicatessen dans l'esprit (un film vraiment pas RIFTS) que de New York 1997 (un film très très RIFTS). Alors, certes, le côté rétro des courtisanes des deux posts illustrés par cet artiste (ici et ici) correspond bien au niveau technologique du Paris de la Terre des Rifts. On parle quand-même d'une ville en ruines depuis bientôt trois siècles, où les conditions de vie, pour celles et ceux qui s'en sortent, ont plus à voir avec 1900 qu'avec 2097. Cependant ça manque d'éléments plus en lien avec le Genre: une mutation apparente par ci, une prothèse bionique ou cybernétique par là, de la Magie... Le petit quelque chose en plus qui nous fait dire que l'on a passé une frontière de l'Imaginaire.

Heureusement il y a Adrian Smith. Et cette illustration ci-dessus, pour le Jeu de plateau avec figurines The Others. Où l'on se rend compte que nous parlons de RIFTS, que Paris appartient bel et bien aux monstres et aux Démons. Et que certains lupanars leur sont destinés spécifiquement. Et pour les clients monstrueux ou démoniaques qui souhaitent encore plus de sensations fortes, j'ai l'illustration ci-dessous. Le réseau Marthe Richard éprouve les plus grandes difficultés à infiltrer ce genre d'établissement...

Tiens, ça peut faire un chouette scénario parisien ça: les PJ doivent libérer une esclave achetée par une maison close accueillant une clientèle très inhumaine. Sauver son corps ET son âme. Ils ont très peu de temps pour ce faire. La jeune fille n'a que quelques jours (heures?) devant elle avant d'être torturée, mutilée, violée, mangée et tuée; et pas forcément dans cet ordre. Ou pire: la jeune fille est "transformée". Voudra-t-elle encore qu'on la libère lorsqu'elle aura adopté le look "Cénobite"?

En 2386, l'Euro (un mélange d'Allemand, de Polonais et de Russe) est la langue véhiculaire du continent européen. Possible que le Hell Club du titre se nomme en fait: Hölle Klub.

Les sous-sols du Hell Club, pour les amateurs de sensations fortes uniquement. Illustration d'Adrian Smith.

 

Tag(s) : #RIFTS: VIGNETTE, #EUROPE, #FRANCE, #PARIS, #FAN SERVICE, #ADRIAN SMITH ART, #JEUX DE PLATEAU, #THE OTHERS, #FIGURINES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :