Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En rédigeant mon précédent post, consacré à la Confédération des Ténèbres, je me suis replongé dans Rifts Mercenaries, le supplément qui introduit Golden Age Weaponsmiths. J'y ai trouvé quelques lignes mentionnant d'anciennes bases américaines du sud-est des États-Unis qu'exploitent les prospecteurs de GAW. Parmi ces anciennes bases militaires, il y a Fort Stewart. Et là ça devient franchement intéressant car Fort Stewart est situé dans le Grand marais mésozoïque (Rifts World Book 26: Dinosaur Swamp et Rifts World Book 27: Adventures in Dinosaur Swamp). Plus précisément, Fort Stewart est situé sur la côte atlantique. Avec la montée du niveau de la mer, l'ancienne base a quasiment les pieds dans l'eau. Les eaux des rivières viennent se mêler à celles de l'océan, créant une vaste mangrove.

Cela fait plusieurs années que GAW a installé une base permanente sur le site. Les  prospecteurs vident les entrepôts au fur et à mesure qu'ils les découvrent et expédient leur butin en Alabama. Le terrain occupé par la base était conséquent et les agents de GAW estiment n'avoir pas encore découvert la moitié des trésors qu'ils recherchent. Les murs des abris, la fermeture automatique des portes et les puissantes pompes automatisées ont rempli leur office: la base est intacte et le matériel préservé depuis trois siècles. Pour GAW, Fort Stewart est une mine d'or. À tel point que le Conseil d'Administration envisage sérieusement d'installer une nouvelle usine à Fort Stewart afin de transformer le "vieux" matériel sur place. Ceci afin de se rapprocher des clients potentiels à l'est des Appalaches, voire au-delà: Europe, Afrique, Amérique du sud...

L'aérodrome est fonctionnel depuis longtemps et les travaux pour construire un petit port viennent de débuter. Le renforcement conséquent des systèmes de défense aussi car Atlantis n'est pas loin (Rifts World Book 2: Atlantis et Rifts World Book 21: Splynn Dimensional Market)... Les échanges avec les trois cités de GAW en Alabama se font par voie des airs, exclusivement. Les aéronefs font juste un petit crochet pour éviter les contreforts méridionaux des Appalaches. Ils évitent aussi de survoler les ruines d'Atlanta. Bon, okay, il y a un tas d'endroits qu'ils évitent de survoler. Le trajet Fort Stewart-Huntsville est très court mais il n'en est pas moins dangereux: seuls les pilotes expérimentés font le voyage.

Mais l'exploitation du site n'a rien d'une balade de santé. Cette partie du Grand marais mésozoïque est l'une des plus dangereuses de la région. À cause des dinosaures bien évidemment, et de la faune en général, mais aussi à cause de la présence de nombreuses plantes carnivores géantes. Celles-ci sont assez communes dans le Grand marais mésozoïque mais elles semblent avoir trouvé des conditions particulièrement adaptées à leur développement dans les sols sablonneux de la nouvelle côte géorgienne.

Ceci dit, les prospecteurs de GAW ne sont pas embêtés par les indigènes. Barbares humains et D-Bees (Rifts World Book 26: Dinosaur Swamp et Rifts World Book 30: D-Bees of North America) se tiennent à distance de cette partie du Grand marais car elle est juste beaucoup trop dangereuse... Car, à la faune et à la flore locale, il faut ajouter qu'une grande partie des sols est constitué de sables mouvants. Plus la multiplicité de méandres, marigots, canaux, au milieu d'une végétation particulièrement touffue (en plus d'être anthropophage), qui rendent les déplacements compliqué, très compliqués.

Et si ça ne suffit pas, il reste la proximité de l'Atlantique. En plus de la menace splugorth, il faut compter avec toutes les sales bêtes qui vivent dans l'océan et qui, parfois, viennent faire un petit tour sur la côte (Rifts World Book 7: Underseas, Rifts Sourcebook 4: Coalition Navy et Rifts World Book 32: Lemuria). Avec la mangrove, la limite entre mer et terre est plus que floue et il arrive même que des mégalodons remontent les estuaires du Savannah et de l''Altamaha...

Une colonie humaine SF égarée dans une jungle pleine de dinosaures, ça ne vous évoque rien? Non? Bon, je vous donne deux indices: "Steven Spielberg" et "série télé". Toujours pas? Et si je vous dis Terra Nova?

Terra Nova est une série télé US de 2011 produite par Steven Spielberg. Le pitch: en 2149, la Terre est surpeuplée, sur-polluée et semble à l'agonie. Des scientifiques ont créé une porte spatio-temporelle (un Rift?) menant il y a 85 millions d'années en arrière, à la fin du Crétacé. Une petite colonie est fondée, une sorte de camp retranché cerné par une jungle pleine de dinos.

Telle quelle, je trouve l'idée de départ excellente. J'aime les dinos, j'aime la jungle, j'aime les voyages dans le temps, j'aime les camps retranchés... Il y a même Stephen Lang qui reprend, presque, son rôle dans Avatar! Mais ça ne suffit pas à faire une bonne série et Terra Nova n'a connu qu'une seule saison. À raison: le jeu des acteurs est très quelconque, les dinos sont bof bof, le camp retranché ressemble à  un croisement entre Center Parc et le Club Med... Mais, surtout, Terra Nova pêche par son scénario. L'arc narratif principal est nébuleux et n'intéresse guère, les intrigues secondaires sont quelconques, voire carrément chiantes, l'aspect survival est inexistant ou peu s'en faut, les incohérences se multiplient... Vraiment, un beau gâchis. Mais le concept de base reste (très) bon. Jetez-y un coup d'œil et jugez par vous-même.

Mais revenons à Fort Stewart. Car les membres du CA ont de grands projets concernant la colonie. Le président de GAW, Mark Decker (un grand malade qui se prend pour George Patton), veut y ressusciter la 3ème Division d'infanterie US qui y était basée au XXIème siècle. Plusieurs centaines d'hommes et de femmes y sont déjà stationnés et équipés. À terme, "Georgie" souhaite disposer d'une division complète de 20 000 soldats. Au fur et à mesure que Golden Age Weaponsmiths s'agrandit, en superficie, en richesse et en population, Georgie recrée les anciennes Forces Armées des États-Unis d'Amérique. Les actionnaires le soutiennent dans ses délires, ceux-ci ayant assuré la prospérité de la mégacorpo jusqu'ici.

Un autre membre du CA est très impliqué dans l'exploitation du site de Fort Stewart, c'est Sir Davis, le CEO de Golden Age Weaponsmiths (CEO pour Chief Executive Officer, c-a-d "Directeur Général"). Mais celui-ci n'a que faire des lubies de Georgie. Fort Stewart l'intéresse énormément pour sa localisation, à quelques dizaines de kilomètres des ruines partiellement immergées de Savannah. Cette ville abrite un puissant Nexus et la Confédération des Ténèbres y effectue des recherches poussées pour retrouver... Heu... Je ne sais pas ce que la Confédération des Ténèbres recherche dans la cité engloutie en fait mais, avec son architecture coloniale et son atmosphère "Vieux Sud", j'associe Savannah au Fantastique. Et je me plais à penser que la ville, même submergée, doit receler quantité de secrets et de savoirs, forcément inhumains et indicibles.

Bien évidemment, l'immense majorité de la population de Fort Stewart ignore l'existence, a fortiori la présence, de la Confédération des Ténèbres dans leur ville.

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AMÉRIQUES, #DINOSAUR SWAMP, #DEEP SOUTH, #SIMON SCALES ART, #DANIEL LJUNGGREN ART, #MERC, #GOLDEN AGE WEAPONSMITHS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :