Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec mes illustrations de sémillantes corsaires québécoises (ici, ici et ici), je vous ai refilé autant d'armes à feu qui évoquent plus le XVIIIème siècle que le XXIVème. Des pistoles, des mousquets et des arquebuses sur la Terre des Rifts? Et pourquoi pas. Perso, je trouve ça beau toutes ces vieilles armes toutes de bois et de métal plus ou moins gravé. Dans mon article sur la Techno-magie, j'affirmais que tous les objets de la Terre des Rifts ayant un aspect rétro étaient des artefacts techno-magiques. Ben non, je me suis encore fourvoyé. Certains objets, en dépit de leur aspect archaïque, sont 100% S-F, des produits futuristes de haute-technologie.

J'en veux pour preuve certaines armes produites par la mégacorpo Wilk's Laser Technologies dans Rifts World Book 14: New West: Elles ont l'apparence d'authentiques Derringer, Remington et autres Winchester de la seconde moitié du XIXème mais elles balancent de vrais rayons lasers 100% SF! [Dans ce même ouvrage, vous trouverez d'autres armes "Western", conventionnelles (c-a-d CDg) et techno-magiques.]

Mon idée c'est que, à l'instar de WLT, une corpo québécoise produise des armes futuristes (laser, ion, plasma...) ayant l'apparence de vieilles pétoires du XVIIIème siècle. On pourrait baptiser cette corpo Montcalm, Dieskau (j'aime bien), Bart ou Grandmont. Je l'imagine installée dans les zones interlopes de l'État Libre: dans le duché "pirate" de Montréal ou à Old Bones (Rifts World Book 22: Free Quebec). La compagnie a des succursales à La Nouvelle-Orléans (une ville peuplée de pirates, fantômes, vampires, loas et autres zombis, selon moi) et à l'Île de la Tortue. Et, peut-être, en Haïti, Martinique, Guadeloupe... Au moins un revendeur!

L'État Libre n'est pas en guerre contre Atlantis, officiellement (Rifts World Book 2: Atlantis et Rifts World Book 21: Splynn Dimensional Market). Officieusement, c'est une autre paire de manche. Avec son ouverture sur l'Atlantique, l'État Libre du Québec est en contact direct avec Atlantis. Pour s'en protéger, les Québécois ont décidé de passer à l'action (à l'abordage!) et arment des corsaires pour harceler les Atlantes et leurs alliés (Horunes, Lagarto, Démons, Gargouilles...). Ces corsaires n'étant pas "officiellement" reconnus par l'État Libre, celui-ci ne leur fournit pas d'armes de ses arsenaux... Mais leur donne les budgets pour qu'ils s'aillent s'équiper chez la Compagnie Dieskau (ou tout autre nom de général/corsiare français de l'Ancien Régime).

Les corsaires québécois n'en sont pas les seuls clients. Ces armes auront de la gueule dans les mains des coureurs des bois, des colons et des seigneurs de l'État Libre. Et dans celles de leurs alliés indiens tout autant.

En relisant Rifts Sourcebook 4: Coalition Navy, j'ai découvert que les pirates de Queenston Harbor ("À côté des ruines de Cleveland") fabriquaient, eux-aussi, des armes avec des designs rétro très XVIIIème siècle. Des armes techno-magiques en fait, dont une version TM du fameux Brown Bess. Celui-ci "est le surnom donné au fusil Land Pattern de l'armée britannique ainsi qu’à ses nombreux dérivés. Ce fusil est connu pour avoir été utilisé durant les guerres d'expansion de l'Empire britannique et a acquis depuis une importance symbolique au moins aussi importante que son importance physique. Il fut en usage durant plus de cent ans et connût des changements progressifs dans sa conception (...)" [Source: Wikipédia]

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AMÉRIQUES, #FREE QUEBEC, #OKMER ART, #JBIRD556 ART, #ARMES & ARMURES, #COALITION, #CANADA, #PIRATES & CORSAIRES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :